Note : cet article est une traduction de l’article My Most Important Productivity Method de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Petit à petitVous pouvez lire des livres entiers au sujet de la productivité, des dizaines d’articles en ligne, et mettre en œuvre une demi-douzaine de systèmes de productivité différents, mais au final vous n’aurez rien produit d’important.

En vérité la productivité est un sujet plutôt simple, en théorie. Même si vous avez énormément de choses à faire, les étapes ne sont pas dures à trouver :

  1. Choisir une chose importante sur laquelle travailler (une tâche de votre projet le plus important peut-être). Ce que vous choisissez en particulier n’est pas très important, parce que vous ferez le reste rapidement.
  2. Se concentrer exclusivement sur cette tâche pendant un moment, la finir si vous pouvez.
  3. Choisir une autre tâche importante après cela, et répéter le processus.

Et bien sûr, faire des pauses. Marcher. Faire du yoga. Méditer. Manger quelque chose de sain. Socialiser. Mais quand vous travaillez, concentrez-vous sur quelque chose d’important, et essayer de le terminer. Vous pourriez penser que vous avez trop de choses à faire, mais en réalité tout ce que vous pouvez faire est de vous concentrer sur une chose à la fois.

Alors si c’est aussi simple, qu’est-ce qui pose problème ? La peur.

Certaines des peurs qui entravent la mise en œuvre des étapes de productivité ci-dessus : la peur de l’échec, l’incertitude, l’incompétence, l’inconfort, et la perte de contrôle.

En fait, nous n’avons vraiment peur que d’une chose : ne pas avoir de contrôle, de certitude, de sécurité, et de confort. Tout cela se ramène à la même chose, la certitude. Toutes nos peurs viennent de là.

Nous n’aimons pas ressentir ces peurs. Donc nous les évitons, en essayant de rechercher du contrôle, de la certitude, du confort par les distractions, les nouveaux sites, les réseaux sociaux, les vidéos de chats, les mails, les textos. Nous essayons d’avoir du contrôle en fuyant les tâches importantes mais incertaines et en rangeant, en faisant les courses, en organisant, en créant un nouveau système de productivité. Tout pour éviter l’incertitude.

Nous en arrivons maintenant à ma méthode de productivité la plus importante. C’est de se plonger dans l’incertitude.

  1. Commencez par vous fixer une tâche importante. N’importe laquelle fera l’affaire. Quand vous remarquez que vous vous perdez en distractions ou en tâches subalternes, revenez en arrière et fixez-vous une nouvelle tâche importante.
  2. Concentrez-vous sur cette tâche, et seulement sur cette tâche. Essayez de la finir, ou au moins d’y travailler pendant 10-15 minutes de façon ininterrompue.
  3. Quand vous sentez que vous avez envie de vous tourner vers des distractions ou des tâches subalternes, faites une pause. Remarquez votre peur de l’incertitude. Respirez.
  4. Explorez ce sentiment. Voyez la sensation que cela crée dans votre corps. Commencez par la sensation physique pendant une minute, et dites-vous que vous allez bien malgré cette peur de l’incertitude. Il y a une bonté fondamentale dans votre cœur qui sera toujours là, même si vous ne savez pas comment va se dérouler cette tâche ou ce moment.
  5. Plongez-vous dans la tâche, même avec ce sentiment de peur en vous. Ce n’est pas grave d’être conscient de cette peur et de faire quand même votre tâche importante.

C’est tout. Soyez conscient de votre peur, ne vous laissez pas y céder, analysez-la avec curiosité, et faites votre travail important malgré tout.

Vous allez souvent vous laisser suivre cette peur, aller vous distraire, encore et encore. Mais c’est au moment où vous décidez de ne pas la suivre que vous développez vraiment la compétence qui changera votre vie.

Crédits photo : © lpstudio – Fotolia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags: , , , , ,

3 commentaires on Ma méthode de productivité la plus importante

  1. marie dit :

    Merci, cela fait partie des évidences des plus utiles à rappeler!

  2. marie m dit :

    Ooooooh.. merci beaucoup !!

  3. Chantal dit :

    Très bon exercice et très utile. Merci pour ce conseil.

Laisser un commentaire

13 Partages
Partagez13
Tweetez