Le voyage fait partie intégrante des habitudes zen. Il permet de satisfaire la curiosité, de provoquer de belles rencontres et surtout, de s’ouvrir l’esprit en découvrant de nouvelles choses. C’est donc pour toutes ces raisons que j’ai décidé aujourd’hui de vous présenter 7 idées intéressantes pour voyager sans se ruiner.

voyager sans se ruiner

1 – Le couchsurfing

Connaissez-vous le couchsurfing ? Comme son nom l’indique, cette technique permet littéralement de « surfer » sur les canapés des gens. Vous voulez vous rendre à Bangkok, à Tokyo, à Toronto ou dans une petite ville en Ariège ? Inscrivez-vous sur un site de couchsurfing et trouvez votre hôte gratuitement. Certains membres offrent une chambre, un lit improvisé ou un canapé tandis que d’autres proposent de vous faire découvrir leur région, d’aller boire un verre ou même, pourquoi pas, de sortir en boîte de nuit. Le couchsurfing ne coûte donc absolument rien, c’est une excellente manière de rencontrer des personnes intéressantes et de connaître vraiment la ville ou le pays dans lequel vous vous rendez.

2 – Le WWOOFing

Le WWOOFing est un réseau international de fermes bio extrêmement intéressant pour ceux et celles qui souhaitent découvrir une culture différente en partant en voyage plusieurs semaines ou plusieurs mois. Étant moi-même une adepte du WWOOFing, je tiens à préciser que ce n’est pas du tourisme, mais bien un échange !

  • Le principe ? Des agriculteurs bio du monde entier s’inscrivent au réseau WWOOF et indiquent leurs disponibilités et le travail à effectuer dans leur ferme. Les WWOOFers de leur côté peuvent trouver des agriculteurs à partir de la zone géographique souhaitée.

Grâce au WWOOFing, vous pourrez par exemple choisir d’aller repiquer le riz en Thaïlande ou encore construire des maisons en bois en Alaska ! Les WWOOFers échangent au minimum 4h de travail quotidien contre le gîte et le couvert. Souvent, une chambre ou une maison est réservée aux WWOOFers qui partagent le quotidien de leur hôte. Pour ma part, j’ai pu passer plusieurs mois au Japon en ne dépensant que 300 € (pour le train). Cela m’a permis de plus d’apprendre le japonais et de mieux connaître la culture locale.

3 – Utiliser les transports en commun locaux

Utiliser les transports en commun locaux n’est pas toujours évident, surtout lorsque l’on n’est pas à l’aise avec la langue du pays ou pire, que l’alphabet n’est pas le même. Pourtant, prendre les transports en commun locaux peut permettre de faire d’énormes économies.

Un exemple simple : pour faire 20 km aux Antilles, vous ne paierez que 2 € la course en « taxi co » (minibus) contre 30 € en taxi ! La différence serait encore plus significative en Asie de l’Est ou en Afrique par exemple.

4 –Improviser

Qui n’a jamais eu l’occasion de se dire « si j’avais su… c’était bien moins cher ici » ? La plupart des gens qui ont l’habitude de voyager apprennent vite que réserver sur place revient souvent beaucoup moins cher (attention, cela n’est pas vrai pour les grandes villes, surtout en période d’affluence). Vous pourrez parfois trouver des différences énormes entre le prix constaté (et payé) sur Internet et le tarif proposé sur place (parfois deux fois moins cher !).

Si vous voyagez en famille, mieux vaut toutefois réserver à l’avance pour éviter les éventuelles mauvaises surprises à l’arrivée.

5 – Partir en période creuse

On vous a toujours vanté les mérites de New York à la période de Noël ? Vous n’osez pas partir au Japon en octobre, car c’est encore la saison des typhons ? Rebellez-vous et partez en période creuse pour bénéficier des meilleurs tarifs : les prix des billets d’avion et des hébergements seront totalement différents d’une période à l’autre. Vous profiterez ainsi de votre destination un maximum, en évitant les hordes de touristes. New York est incroyable en été et le Japon est exceptionnel en octobre (les Japonais fêtent « Koyo », l’automne rougeoyant grâce notamment aux couleurs vives des feuilles d’érable). N’écoutez pas ce que l’on vous dit et faites-vous votre propre expérience, vous ne le regretterez pas.

6 – Manger local

Manger local est le meilleur moyen de faire des économies sur la nourriture. Vouloir absolument son camembert quand on se trouve à Sydney ou exiger une baguette alors qu’on est à New Delhi n’est vraiment pas conseillé ! Mangez dans les « bouibouis » et faites confiance à vos intestins, ils s’habitueront vite.

  • Veillez simplement à jeter un œil rapide vers les cuisines (si vous en avez l’occasion) afin de vérifier que quelques règles d’hygiène soient tout de même respectées.
  • Ne buvez que de l’eau en bouteille scellée.

En plus de vous faire réaliser des économies, cette technique sera excellente pour faire de nouvelles rencontres locales et parler du pays.

7 – Partir longtemps

Cela peut paraître paradoxal, mais si vous partez longtemps, vous pourrez par exemple faire du WWOOFing ou louer un petit studio dans lequel vous pourrez préparer votre propre repas à partir de produits locaux. Si vous ne vous déplacez que quelques jours, vous descendrez dans un hôtel et vous essaierez certainement de faire un maximum d’activités en un minimum de temps. Lorsque vous partez longtemps, cela vous donne l’occasion de vous renseigner sur les bons plans, de rencontrer des personnes qui vous invitent et de découvrir les lieux à votre rythme, sans précipitations ni dépenses inutiles.

Partir pour plusieurs semaines n’est pas donné à tout le monde malheureusement… vous verrez bientôt les différentes techniques pour trouver un emploi à distance pour vivre mieux.

Il n’est pas toujours possible de voyager pas cher, le seul fait de vouloir partir à l’autre bout du monde impose de devoir investir énormément dans un billet d’avion. Renseignez-vous sur les destinations exotiques et/ou dépaysantes près de chez vous. L’Europe est un carrefour extrêmement intéressant pour partir à la découverte de nouveaux horizons et de nombreuses compagnies aériennes low cost vous permettront de vous déplacer à moindre coût, pensez-y, et bon vent !

Julie Kagou

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags: , , , , , , , , , ,

Un commentaire on 7 idées pour voyager sans se ruiner

  1. mona dit :

    Bonsoir,
    très bon article, c’est vrais qu’après une longue année de travail et de stress, on ne rêve que d’une seule chose, c’est de voyager pour pouvoir se ressourcer, et recharger les batteries, mais parfois cela coute cher, personnellement je suis contre les crédits, je préfère économiser, je profiterais mieux du voyage, il faut aussi avoir de la créativité, ne pas faire comme les autres, on rêve tous d’aller au maladives, mais on peut trouver des endroits aussi merveilleux tout prés et moins cher, j’ai quelques conseils que je partagerais avec plaisir avec vous sur les voyages dans mon blog https://limonasblog.wordpress.com/2016/07/24/sur-la-route-des-vacances-comment-arriver-fraiche-et-detendue/
    merci beaucoup
    mona

Laisser un commentaire

25 Partages
Partagez25
Tweetez