Note : cet article est une traduction de l’article A Guide for Young People: What to Do With Your Life de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Choix de voieUne fille de 15 ans m’a écrit pour me demander comment découvrir ce qu’elle devrait faire de sa vie.

Elle a écrit :

« En tant que lycéenne, on me rappelle constamment de trouver quoi faire de ma vie, quelle carrière j’aimerais avoir et ainsi de suite. Je ressens vraiment beaucoup de pression quand mes professeurs et mes parents me disent de trouver quelque chose maintenant. Je suis jeune et je ne veux pas faire d’erreur et ruiner mon avenir. Je sais ce que j’aime et ce qui m’intéresse mais quand je lis des infos sur un travail lié à ces intérêts, j’ai toujours la sensation que je n’aimerais pas ça et je ne sais pas pourquoi. »

C’est quelque chose d’extrêmement difficile à découvrir : que faire de son avenir ! Je ne peux cependant pas vraiment dire à cette jeune femme ce qu’elle devrait faire, car ses parents pourraient ne pas beaucoup aimer ça, mais je peux partager ce que j’ai appris au cours de ma vie, et ce que je dirais à mes enfants (le plus âgé a 21 ans et se pose encore des questions, mais j’ai aussi des garçons de 17 et 16 ans et une fille de 14 ans).

Voici ce que je dirais.

Vous ne pouvez pas deviner l’avenir. Même les jeunes qui ont un projet (devenir docteur, avocat, chercheur, chanteur) ne savent pas vraiment ce qui arrivera. S’ils ont la moindre certitude, c’est qu’ils se leurrent. La vie ne se déroule pas selon un certain plan, et même si quelques personnes peuvent faire exactement ce qu’elles ont prévu de faire, vous ne savez jamais si vous êtes l’une d’entre elles. D’autres choses surviennent pour vous changer, pour changer vos opportunités, pour changer le monde. Les emplois chez Google, Amazon ou Twitter, par exemple, n’existaient pas quand j’étais ado. Pas plus que le travail de blogueur.

Donc si vous ne pouvez pas deviner l’avenir, que faire ? Ne vous concentrez pas sur le futur. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire maintenant et qui sera bon quoi que vous réserve le futur. Fabriquer des trucs. Construire des trucs. Apprendre des compétences. Partir à l’aventure. Se faire des amis. Ces choses vous aideront quel que soit votre avenir.

Apprenez à être à l’aise dans l’inconfort. Une des compétences les plus importantes que vous pouvez développer est d’être à l’aise dans l’inconfort. Les meilleures choses dans la vie sont souvent difficiles, et si vous fuyez la difficulté et l’inconfort, vous passerez à côté. Vous vivrez une vie de sécurité.

Apprendre est difficile. Créer quelque chose de grand est difficile. Écrire un livre est difficile. Un mariage est difficile. Courir un ultramarathon est difficile. Mais tout cela est incroyable.

Si vous devenez bon pour ça, vous serez bon pour tout. Vous pouvez lancer une entreprise, ce qui ne serait pas le cas si vous aviez peur de l’inconfort, parce que lancer une entreprise est difficile et inconfortable.

Comment devenir bon là-dedans ? Faites des choses maintenant qui sont inconfortables et difficiles, volontairement. Mais commencez à petites doses. Essayez de faire du sport pendant un petit moment, même si c’est difficile, mais commencez avec simplement quelques minutes, et augmentez d’une minute tous les quelques jours. Essayez d’écrire un blog ou de méditer tous les jours. Quand vous vous surprenez à éviter l’inconfort, poussez-vous à en faire un petit peu plus (dans les limites du raisonnable et de la sécurité évidemment).

Apprenez à être bon dans l’incertitude. Une compétence liée à celle-ci est de bien s’en sortir même dans l’incertitude. Lancer une entreprise, par exemple, est une chose incroyable à faire… mais si vous avez peur de l’incertitude, vous ne le ferez pas. Vous ne pouvez pas savoir comment se passeront les choses, et donc si vous avez besoin de savoir comment vont se passer les choses, vous éviterez les grands projets, les grandes entreprises et les grandes opportunités.

Mais si vous n’avez pas de problème avec le fait de ne pas savoir, vous serez ouvert à bien plus de possibilités. Lisez-en plus sur l’incertitude.

Si vous êtes bon dans l’inconfort et l’incertitude, vous pourriez faire toutes sortes de choses : parcourir le monde et vivre avec peu tout en bloguant sur le sujet, écrire un livre, lancer une entreprise, vivre dans un pays étranger et enseigner votre langue maternelle, apprendre la programmation et créer votre propre logiciel, trouver un travail auprès d’une startup, créer un magazine en ligne avec d’autres bons jeunes écrivains, et plus encore. Tout cela serait incroyable, mais vous ne devez pas avoir de problème avec l’inconfort et l’incertitude.

Si une opportunité comme celle-là se présente, vous serez prêt si vous vous êtes entraîné dans ces compétences.

Surmonter la distraction et la procrastination. Tout cela est inutile si vous ne pouvez pas surmonter les problèmes universels de la distraction et de la procrastination. Vous pourriez saisir une opportunité parce que vous êtes bon dans l’incertitude et l’inconfort, mais ensuite ne pas en tirer le maximum parce que vous êtes trop occupé à regarder la télé ou à traîner sur les réseaux sociaux.

En fait, la distraction et la procrastination sont juste des moyens d’éviter l’inconfort, donc si vous êtes bon dans l’inconfort vous avez pas mal d’avance sur la plupart des gens. Mais il y a des choses que vous pouvez faire de ce côté-là – lisez-en plus ici.

Apprenez à connaître votre esprit. La plupart des gens ne réalisent pas que la peur les contrôle. Ils ne remarquent pas quand ils se précipitent sur des distractions, ou quand ils rationalisent certaines choses qu’ils font alors qu’ils s’étaient dit qu’ils ne les feraient pas. Il est difficile de changer ses habitudes mentales parce que vous ne voyez pas toujours ce qui se passe dans votre tête.

Apprenez à connaître le fonctionnement de votre esprit, et vous serez bien meilleur dans tout cela. Les meilleures façons de faire : la méditation et le blogging. Avec la méditation (lisez ici comment faire) vous observez votre esprit sauter partout, fuir l’inconfort, rationaliser. Avec le blogging, vous êtes obligé de réfléchir à ce que vous avez fait dans la vie et à ce que vous en avez appris. C’est un super outil de développement personnel, et je le recommande pour toute jeune personne.

Gagnez de l’argent. Je ne pense pas que l’argent soit vraiment important, mais gagner de l’argent est difficile. Vous devez faire en sorte que quelqu’un croie assez en vous pour vous engager ou acheter vos produits/services, ce qui signifie que vous devez découvrir pourquoi vous valez la peine que quelqu’un croie en vous. Vous devez avoir de la valeur. Et vous devez apprendre à communiquer cela aux gens pour qu’ils veuillent vous engager ou acheter ce que vous proposez. Que vous vendiez des cookies au porte-à-porte, une application sur l’Apple Store ou que vous essayiez de trouver un poste de caissier, vous devez faire ça.

Et vous devenez meilleur avec la pratique.

J’ai travaillé comme employé de banque puis comme journaliste sportif freelance quand j’étais au lycée, et cela a été des expériences valorisantes pour moi.

Astuce de pro : faites-vous un petit pécule d’urgence, puis commencez à investir vos économies dans un fonds indiciel et regardez-le augmenter tout au long de votre vie.

Construisez quelque chose de petit. La plupart des gens gaspillent leur temps en choses sans importance, comme la télé, les jeux vidéo, les réseaux sociaux, ou lire les nouvelles. Un an à faire ça et vous n’aurez pas avancé d’un pouce. Mais si vous faites un dessin par jour, ou commencez à écrire une application web, ou créez un blog ou une chaîne de vidéos que vous mettez à jour régulièrement, ou commencez à créer une entreprise de cookies, etc., à la fin de l’année vous aurez quelque chose de super. Et de nouvelles compétences. Quelque chose que vous pourrez montrer en disant : « J’ai construit ça. » Ce que ne peuvent pas faire la plupart des gens.

Commencez petit, et construisez-le tous les jours si vous le pouvez. C’est comme investir votre argent : cela prend de la valeur avec le temps.

Devenez digne de confiance. Quand quelqu’un engage un jeune, sa plus grande peur est que le jeune ne soit pas digne de confiance. Qu’il ou elle arrivera en retard, mentira, et ne respectera pas les délais. Quelqu’un qui s’est établi une réputation au fil des ans pourrait être davantage digne de confiance, et aura plus de chances d’être engagé. Apprenez à être digne de confiance en arrivant à l’heure, en faisant de votre mieux dans chaque tâche, en étant honnête, en admettant que vous faites des erreurs mais en les réparant, en faisant de votre mieux pour respecter les délais, en étant quelqu’un de bien.

Si vous faites ça, vous vous bâtirez une réputation et les gens vous recommanderont aux autres, ce qui est la meilleure façon de trouver un travail ou un investisseur.

Soyez prêt pour les opportunités. Si vous faites tout ce dont je parle ci-dessus, ou au moins la majeure partie, vous ferez des trucs incroyables. Vous serez vraiment, vraiment en avance sur la plupart des autres personnes de votre âge. Et les opportunités se présenteront à vous, si vous gardez les yeux ouverts : des opportunités d’emploi, une chance de bâtir quelque chose avec quelqu’un, une idée de startup que vous pouvez bâtir vous-même, une nouvelle chose à apprendre et à transformer en entreprise, la chance de soumettre votre nouveau scénario.

Ces opportunités pourraient arriver, et vous devez être prêt à les saisir. Prenez des risques ; c’est un des avantages du fait d’être jeune. Et si rien ne se présente, créez les vôtres.

Enfin : L’idée derrière tout cela est que vous ne pouvez pas savoir ce que vous allez faire de votre vie en ce moment, parce que vous ne savez pas qui vous allez être, ce que vous serez capable de faire, ce qui vous passionnera, qui vous rencontrerez, quelles opportunités se présenteront, ou ce à quoi ressemblera le monde. Mais vous savez une chose : si vous êtes préparé, vous pouvez faire tout ce que vous voulez.

Préparez-vous à apprendre à connaître votre esprit, à devenir digne de confiance, à construire des choses, à surmonter la procrastination, à être à l’aise dans l’inconfort et l’incertitude.

Vous pouvez laisser tout cela de côté et vivre une vie sûre et ennuyeuse. Ou vous pouvez commencer aujourd’hui, et voir ce que la vie a à vous offrir.

Au final, que faites-vous quand vos parents et vos professeurs vous mettent la pression pour que vous trouviez ce que vous voulez faire ? Dites-leur que vous allez devenir entrepreneur, lancer votre propre entreprise, et dominer le monde. Si vous êtes préparé pour ça, vous serez prêt pour n’importe quelle carrière.

Crédits photo : © coramax – Fotolia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

meilleure façon pour un jeune de préparer son avenir

Tags: , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires on Un guide pour les jeunes : que faire de votre vie

  1. tinoune dit :

    ce qu’il faut donner aux enfants c’est l’enthousiasme ,l’envie d’avoir envie et de l’amour.

  2. Mamy dit :

    Bonjour,
    Ecouter nos jeunes est très important pour leur avenir. Ils sont quelquefois perdus dans leurs repères, les épauler donne un nouveau souffle.
    Un précieux article qui contribue efficacement dans la construction d’une meilleure vie pour les jeunes.
    Merci infiniment !

  3. Katarina dit :

    C’est un article intéressant, mais ne pousse-t-il pas un peu à la proactivité?
    Que les enfants vivent (de) leur insouciance, c’est tout ce que je leur souhaite.

    A 25 ans, je lis cet article et il me fait penser que je n’ai encore rien accomplis.
    Je médite afin d’être sereine dans cet inconfort, j’essaye d’accepter ma situation (qui est juste celle de la recherche d’emploi, avec beaucoup d’activités autour) ; mais suite à cette lecture, on dirait que j’aurais plutôt du penser (depuis 10 ans) à ce que j’aimerais faire, et me lancer tête baissée coûte que coûte… (Après, pourquoi pas !?)

    Merci, et au plaisir sincère de lire le prochain article!

Laisser un commentaire

75 Partages
Partagez65
Tweetez10