Note : cet article est une traduction de l’article A Method to Find Balance de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

EquilibreMalgré le titre insipide de cet article, l’équilibre en vie personnelle et vie professionnelle est un peu un mythe.

Évidemment, nous travaillons trop, nous n’avons pas de temps pour toutes les autres choses que nous voulons faire, nous sommes toujours fatigués, nous mangeons ce qui est pratique ou confortable au lieu de nourriture nutritive ou nourrissante, nous n’avons jamais de temps pour la solitude… mais c’est la vie que nous voulons, non ?

Ok, peut-être qu’un léger réajustement est nécessaire. Le travail, la vie, l’apprentissage, les relations et la santé sont en fait tous la même chose, et donc « l’équilibre » est peut-être le mauvais mot, mais ajuster nos vies en fonction de nos priorités n’est pas une mauvaise chose.

Un ami m’a récemment demandé comment je trouvais un équilibre entre ma vie personnelle et tous mes projets, et cela m’a fait faire une pause et réfléchir. Et cette pause, et la réflexion, sont vraiment la clé de tout cela.

Voilà donc la méthode que j’ai utilisée.

1. Faites régulièrement une pause. Dans nos vies, nous sommes tellement occupés et coincés dans ce que nous faisons que nous n’avons pas de place pour la réflexion. Je fais régulièrement des pauses dans ma vie, de sorte à avoir un peu de place pour réfléchir. Quel genre de pause ? J’utilise la méditation le matin, je bois du café le matin avec mon carnet de notes, ma douche matinale, je marche seul, je prends un thé ou je cours ou je me retrouve avec ma femme ou un ami, pour avoir de la place pour réfléchir à ma vie. Faites régulièrement des pauses pour faire de la place.

2. Dézoomer. Quand vous faites une pause, dézoomez pour vous éloigner de la vue rapprochée et avoir une vue d’ensemble. Que faites-vous de votre vie ? Quel genre de personne voulez-vous être ? Prenez-vous des décisions globales ? Quelles sont vos priorités ? Vivez-vous ces priorités ? Vous n’avez pas besoin de penser à toutes ces choses pendant chaque pause, mais utilisez les pauses pour ce genre de réflexion.

3. Réajustez. Quand vous remarquez que vous avez passé trop de temps sur ordinateur, et trop peu avec vos enfants ou avec les autres gens que vous aimez, prenez-en note. Quand vous remarquez que certains projets importants ont été négligés, ou que vous n’avez pas de temps pour faire du sport, ou que votre régime est allé se faire voir en enfer et n’en est jamais revenu, prenez-en note. Pensez aux ajustements que vous pouvez faire.

4. Maintenant, dégagez réellement du temps. En prendre note et faire un ajustement mental est super, mais c’est inutile sans action. Quel genre d’action pouvez-vous entreprendre pour ajuster la façon dont vous dépensez vraiment votre temps ? Prenez un engagement, sur votre calendrier. Pas un que vous zapperez quand le moment sera venu et que vous vous baladerez sur vos sites préférés. Un engagement que vous tiendrez. Par exemple, si vous voulez faire plus de sport, prenez un rendez-vous régulier avec un ami pour aller courir ou faire de la musculation dans le parc ou aller à un cours ou dans la salle de sport dans laquelle vous vous êtes inscrit il y a 11 mois et à laquelle vous n’êtes jamais allé. Ayez un rendez-vous régulier. Si vous voulez travailler sur un projet, posez un moment pour aller dans un salon de thé ou une librairie pendant 3 ou 4 heures pour travailler sur ce projet. Ou vous engager à toute une semaine de travail sur votre roman. Parlez-en à quelqu’un, et mieux encore engagez-vous à leur apporter votre travail à la fin de la semaine (ou quel que soit le délai que vous choisissez). Prenez le temps, avec constance.

C’est la méthode. Quatre étapes, faites régulièrement.

La vie est un réajustement constant. C’est votre capacité à réajuster consciemment les choses qui fait toute la différence.

Crédits photo : © Sashkin – Fotolia.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

equilibre, Comment trouver l\équilibre en soi, il est l\équilibre dans ma vie, methode equilibre

Tags: , , , , , , ,

10 commentaires on Une méthode pour trouver l’équilibre

  1. Emmanuel dit :

    J’ai remarqué que lorsque l’on pratique l’arrêt de toutes activités, non seulement on permet à son cerveau de se reposer, mais on « dezoome » aussi naturellement.
    En fait lorsque l’on se repose et on ne fait rien, on active des zones dans le cerveau : la créativité, la résolution de problème et on fait une sorte de ménage dans le cerveau. Étonnant non?

    • xavier dit :

      Salut Emmanuel,

      je partage ton point de vue.

      Christian Godefroy disait dans son  » S’aider soit même par l’auto-hypnose » que C’est lorsque qu’on est au repos que notre cerveau est le plus productif. C’est d’ailleurs le livre qui a eu le plus d’impact dans ma vie.

      Moi par exemple, mes meilleures idée d’articles sont venues lorsque je me baladais dans la nature. Le fait de se relâcher permet aux subconscient d’apporter instantanément des réponses aux questions qu’on se pose depuis pas mal de temps.

      Mais lorsque nous avons toujours la tête dans le guidon, nous empêchons ce merveilleux pouvoir de s’exprimer.

      Merci à Olivier pour cet article qui pousse vraiment à s’interroger. J’ai décidé personnellement depuis un moment de faire certains trajets à pied, pour, non seulement me dépayser un peu, mais surtout pour changer d’habitude, pour regarder mon environnement sur un autre angle.

      Amicalement,
      Xavier

  2. Anne dit :

    Merci Olivier pour cette traduction 😉

    Nous sommes souvent bloquées par nos mauvaises habitudes. Il est donc important d’apprendre à lâcher prise et se débarrasser des saboteurs qui nous empêchent de vraiment progresser et nous font rester sur le quai de la gare, sans pouvoir avancer.

    Bonne journée à tous 🙂

    Anne

  3. Valérie dit :

    On court après le temps,comme si c’était la chose la plus précieuse de l’univers… et c’est comme ça qu’on le gaspille le plus rapidement;-) D’ailleurs dans « prendre son temps », il y a prendre, et non pas perdre… et alors le temps devient « nôtre » et on reprend le contrôle de sa vie.

  4. Thomas dit :

    Cela ressemble un peu au concept de l’amélioration continue :
    PDCA > Plan, Do, Check, Act

    Je l’utilise beaucoup pour « adapter » mon style de vie, évoluer et pouvoir vivre chaque jour un peu plus heureux 🙂

  5. MarinaB dit :

    bonjour, et belle semaine à toutes et à tous,

    Oui bien sur que cette question de l’équilibre, il y a beaucoup à dire mais que pour l’essentiel la vie est un jeu permanent de rééquilibrage, de réajustement pas à pas. nous savons par expérience comment ni l’insuffisance, ni les excès ne peuvent vraiment nous aider à avancer. ou plutôt oui , le seul aspect où ils nous aident justement,est celui de nous obliger à réajuster . le mieux étant d’anticiper pour éviter les surcharges , la saturation et le burn out… mais on se laisse facilement emporter…. dans tous les cas , la pause ,le break dans casser le rythme , le recul, le « dézoommer  » s’octroyer des moments de détente et de loisirs, des récompenses est naturellement indispensable pour dégager l’accès à nos meilleures ressources de productivité personnelle..

  6. Paul-Adrien dit :

    Tout à fait d’accord avec cet article.
    Même en sport il faut s’accorder des pauses de temps à autre pour éviter le surentraînement : c’est un principe universel.

    Paul-Adrien

  7. guilo dit :

    Merci pour cet article, surtout en ce moment où certains comme moi en ont besoin. Cela me parle directement et je veux trouver une manière de respecter la parole donnée et mieux m’organiser dans la vie.

  8. Axel dit :

    Salut Olivier,
    C’est vrai qu’il est difficile de trouver l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle mais quand on le trouve on se sent beaucoup mieux.
    Axel,

  9. Franck dit :

    Bonjour,

    Je pratique le « stone balance », disposer des pierres en équilibre.
    Je ressent exactement ce qui à été décrit. Je réussi à lacher prise au stress urbain. Je vais dans la nature, une rivière avec des pierres. Et le vide se réalise au moment de la création. Il n’y à plus rien d’autre. Tout le monde peu essayer.

Laisser un commentaire

55 Partages
Partagez45
Tweetez10