Note : cet article est une traduction de l’article The 7-Step Write a Book Fast Program de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Ecrire un livreOn me pose souvent des questions sur l’écriture (une chose que j’ai fait professionnellement pendant 22 ans), et une des choses les plus habituelles pour lesquelles les gens veulent de l’aide est l’écriture d’un livre.

J’ai écrit beaucoup de livres, y compris un roman de 110 000 mots en un mois (en plus du blogging régulier), et nombre de livres de non-fiction. Je pourrais partager beaucoup d’astuces sur l’écriture d’un livre, mais mon secret préféré est comment je peux écrire un livre en seulement trois jours.

J’ai écrit beaucoup de livres de cette manière, et vraiment, c’est le même processus que j’ai utilisé pour écrire 110 000 mots en un mois. Si vous voulez prendre plusieurs années pour écrire un livre, pas de souci, mais vous voudrez sauter cet article. Si vous voulez arriver à finir ce livre, voici comment faire.

Et croyez-moi, cela fonctionne.

  1. Créez une limite de temps. J’aime réduire le sujet de mon livre à un sujet très spécifique, et faire court et simple. Si vous faites cela, fixez une limite de temps – plusieurs fois je me suis fixé une limite de temps de trois jours. J’écris rapidement, donc vous pourriez choisir une limite un peu plus longue, comme 5 ou 7 jours, ou deux semaines si le livre est plus long ou que vous écrivez lentement. Pour un roman, 30 jours est une bonne limite.
  2. Faites-en un défi public. C’est vraiment la clé. Parlez aux gens de votre limite de temps, et quand vous allez le faire. Par exemple, si vous vous fixez une limite de 5 jours, dites-leur quand se situeront ces 5 jours, et quel sera votre défi pendant ces 5 jours. Dites-leur que vous leur ferez un rapport tous les jours pendant votre défi. Vous pourriez rendre le défi public sur Facebook, Twitter, par mail, blog, Google+ ou sur un forum, par exemple. Le défi va vous motiver à rester concentré et à finir d’écrire.
  3. Faites votre brouillon avant. Avant que le défi ne commence, faire des recherches et prenez les notes dont vous avez besoin. Je vais souvent faire le canevas de mon livre de non-fiction et sauvegarder toutes les informations dont j’ai besoin dans mon disque dur, comme ça je n’ai pas besoin d’un accès à internet pendant l’écriture. Pour écrire un roman, je fais des croquis des personnages, des notes sur l’intrigue, je réfléchis à différents thèmes, etc. Aller courir ou marcher longuement m’aide à réfléchir à mon écriture avant d’écrire.
  4. Trouvez une zone sans distraction. J’aime m’éloigner de chez moi et trouver un salon de thé ou une librairie sans internet. Je vais souvent utiliser des écouteurs pour éviter d’être distrait par les gens qui m’entourent. Je vais fermer mon navigateur et tous les programmes mis à part mon traitement de texte. Je vais finir d’autres choses avant que ma session d’écriture commence.
  5. Trouvez l’inspiration. J’aime lire les autres écrivains pour trouver l’inspiration, et lire à propos des habitudes d’écriture des autres écrivains. Parfois la musique est une bonne inspiration, ou des citations d’inspiration d’écrivains que j’admire.
  6. Travaillez par blocs. Quand je suis prêt à écrire, je vais dans ma zone sans distraction, je mets de la musique, et je mets un minuteur. J’aime écrire par blocs de 15 ou 30 minutes, prendre 5 à 10 minutes de pause, puis recommencer. Pendant ma pause, je vais me promener, faire un peu de sport, m’étirer. Là encore, marcher m’aide à réfléchir à mon écriture.
  7. Rendez compte de votre réussite. Chaque jour, tenez-vous à votre engagement de rendre compte de votre réussite – ou de votre échec, le cas échéant. Ne laissez pas la gêne vous empêcher de prendre vos responsabilités. Cette responsabilité vous aidera à vous y tenir, et rendre compte de votre réussite est comme une célébration de votre accomplissement et vous motivera également pour continuer.

C’est tout. C’est une recette simple mais elle fonctionne bien pour moi, pour n’importe quel type d’écriture. En fait, cela peut fonctionner pour toute sorte de travail créatif, et toute sorte de travail tout court.

Joyeuse écriture, mes amis.

 

Crédits photo : ra2 studio

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment ecrire un livre, ecrire un livre, je veux écrire un livre, Comment écrire un livre?, logiciel pour écrire un livre, comment rediger un livre, etape pour ecrire un livre, Comment ecrire un ouvrage

Tags: , , , , , , , , , ,

15 commentaires on Programme rapide en 7 étapes pour écrire un livre

  1. nadia dit :

    Une recette qui s’applique à bien d’autres domaines que l’écriture !

  2. Aurore dit :

    Whaou super cet article ! Justement une amie à moi souhaite écrire son livre, ça tombe à pic ! 🙂 Je transfère

  3. Mamy dit :

    Bonjour,
    Je pense juste à écrire un livre.Ces conseils m’aideront beaucoup. Tous mes remerciements.

    Mamy

  4. Dorival dit :

    Bonjour Olivier,
    Je comptes l’appliquer parce qu’en faites je passe trop de temps pour ecrire un livre, entre boulot, business et articles.
    C’est ce que j’etais en train de chercher merci.

  5. mathieu dit :

    Bonjour,

    je ne suis pas d’accord à 100% avec cette méthode. Effectivement je pense qu’il est bon de se mettre une limite, fixer des jalons, travailler par lots, … mais de la à écrire un livre (à partir de combien de mots peut-on parler de livre) en 3 jours en incluant tout ce qui va avec à savoir mise en forme, relecture, retravailler certaines passages, …

    Bref c’est pas tellement Zen de se mettre autant de pression.

    A+

  6. david dit :

    Merci pour cet article, personnellement, je fonctionne de la même manière, avec des délais plus importants toutefois. Cela permet de rester assidu à son travail(tout en gardant le plaisir ), on a vite fait de reporter les choses au lendemain, et ainsi de suite. Je me fixe des jours où je suis présent à 100% pour ma famille, et des jours où je ne peux leur donner que 10% de mon temps. Nous avons formé un équilibre dans lequel, chacun respecte ses engagements,cela fonctionne plutôt bien.

    cordialement

    David Duprat

  7. Ce que j’aime dans ces conseils, c’est que ça ramène à l’essentiel. Lorsque l’on écrit on tombe bien souvent dans ses peurs et on procrastine.
    Voir les choses avec simplicité et agir… Go DO !
    Merci
    Barbara Jadice

  8. Blaise dit :

    Merci pour cet article

    Depuis longtemps je voulais me mettre à l’écriture et là cet article va vraiment m’aider.

  9. Aline dit :

    Et bien, cela m’est arrivé… mais quand j’avais 16 ans : plus envie d’aller à l’école, je fais monter le thermomètre, et là, une phrase me passe par la tête que j’écris et n’ayant rien d’autre à faire, j’ai continué, jusqu’à comprendre dans quelle direction j’allais, si bien qu’il m’a été facile de laisser l’imagination vagabonder tout en ne m’éparpillant pas, en resserrant le sujet, et au bout de trois jours et d’une centaine de pages plus tard, j’avais un conte. Et un bonheur incroyable à retrouver la vie !
    Récidive un mois plus tard, même topo, et là une pièce de théâtre : mais bon, c’était parce que ma maman me faisait à manger et que je n’avais vraiment rien d’autre à faire.
    Mais par contre, j’ai été incapable de corriger ce que j’avais écrit, et ensuite plus le courage de m’y remettre, hélas.

  10. Kettny Saby dit :

    Je suis très satisfait de cette methodologie que tu as utilisée pour ecrire un ouvrage ds un temps record. En fait, je voudrais transformer mon travail de memoire en un livre public, le sujet de mon memoire est  » le Parlement Haiti dans le systeme constitutionel de 1987″ » ). Tu penses qu’il est possible.

  11. Assia dit :

    Merci pour cet article intéressant Olivier.
    A l’instar de Mathieu, j’ai une question qui me traverse la tête.
    A partir de combien de mots peut-on commencer à parler de livre ?

  12. Gollo dit :

    Écrire, pas qu’un livre mais relater ma vie que je trouve trop spéciale. Et puis écrire a toujours été mon fort mais j’écris plus vraiment comme à une époque où plus jeune j’étais…. C’est en moi l’écriture, plus qu’une passion que ne point écrire un livre, des livres, serait vivre sans avoir vécu car rien d’immortel, de mémorable restera de moi…je refuse ne point laisser de traces ou se laisser oublier tant il y’a à partager par l’écriture…. Help me please, svp….. Merci Olivier

  13. raouf dit :

    bon jour ca marche aussi pour un scénario

  14. Thania dit :

    Merci beaucoup pour cet article. ça m’a beaucoup aidé à avancer dans mon écriture

Laisser un commentaire

89 Partages
Partagez78
Tweetez11