Note : cet article est une traduction de l’article Constant Task Switching de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Changement de tâchesJe sais que je perds ma concentration quand je passe constamment d’une tâche à une autre.

C’est un « drapeau rouge » pour moi ; un signe que je fais quelque chose de mal. Vous l’avez fait vous aussi : passer d’un onglet internet à un autre, ouvrir différents emails et autres messageries, vérifier ceci et cela. Aucune concentration, beaucoup de stress, beaucoup de fatigue mentale sans vraiment arriver à rien.

Cela signifie que je me suis perdu dans une chaîne de distractions infinie, et que je ne suis pas réellement conscient de ce que je fais.

Quand ce drapeau rouge apparaît, j’ai quelques solutions simples :

  1. Définir ce qui est important. Sur quoi devrais-je vraiment travailler en ce moment ? Je sais que je ne suis pas ce million de petites choses. C’est une chose importante à côté de laquelle je passe probablement. Souvent cela implique de prendre un pas de recul pour réexaminer mes priorités.
  2. Simplifier. Changer constamment de tâches signifie souvent que je suis surchargé. Je me suis attelé à trop de choses en même temps. J’ai besoin de me débarrasser de l’idée que je vais arriver à tout faire, et simplement me concentrer sur ce que je peux réellement arriver à terminer aujourd’hui. Cela pourrait impliquer d’écrire un mail ou de passer un appel aux gens pour leur dire que je ne peux pas faire quelque chose aujourd’hui (ou cette semaine). Je me débarrasse des tâches ou des projets, décide qu’ils ne sont pas importants et les raye de ma liste ou les repousse pour plus tard et m’en occupe la semaine suivante. Simplifier m’aide à retrouver ma concentration.
  3. Fermez tout. Si j’ai une tâche sur laquelle je dois me concentrer, j’aime fermer tous les onglets ou fermer le navigateur et toutes les autres choses dont je n’ai pas besoin dans l’immédiat. Et je garde cette seule tâche en face de moi. Cela fait une grande différence. Quand vous limitez vos options, vous devenez vraiment bon pour vous concentrez sur ce qui est en face de vous.
  4. Restez dans le moment présent. Souvent nous nous perdons en nous ruant d’une tâche à l’autre. Quand je fais le vide, j’essaye de rester avec cette tâche, et je fais de mon mieux pour être conscient de mes envies d’aller vérifier quelque chose ou de passer à une chose dans laquelle je suis plus à l’aise mais qui est moins importante. Je suis conscient de mes pensées, des réponses de mon corps vis-à-vis de ce que je fais. Cette concentration, alors, devient un exercice de pleine conscience.

Cette pratique de la simplification, de faire le vide et de rester simplement dans ce que je fais, est incroyablement utile, et c’est une chose que je n’ai pas encore maîtrisée.

D’après mon expérience, c’est un processus de laisser-aller, et d’acceptation.

C’est se débarrasser de toutes les petites envies qui doivent être mises à jour, de l’envie d’être au courant de tout, de tout faire, de dire oui à tout.

Et accepter ce moment présent tel qu’il est, et rester avec lui.

Ce laisser-aller et cette acceptation, en passant, sont le secret du bonheur et de la paix. Cela vaut le coup de s’entraîner.

Crédits photo : © John Takai – Fotolia.com

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags: , , , , , , , , , ,

4 commentaires on Le changement constant de tâches

  1. Nathalie dit :

    Si je pouvais arriver à faire cela, je serai heureuse !!!

  2. Christophe dit :

    Bonjour Olivier
    Merci pour cet article plein de vérité, vouloir faire plusieurs taches à la fois nuit à la concentration et c’est à moment que l’on fait des erreurs ou bien que l’on ne sait plus ce que l’on faisait.(perte de mémoire)et de productivité puis dans le même temps baisse de l’estime de soi.

  3. Nora dit :

    Je suis dans cette difficultés depuis des années, ce qui rend tout ce que je fais trop fastidieux et cela m’inquiète. Je n’ai pas encore trouvé ce que je voulais faire de ma vie, je n’arrive pas à savoir quelles sont mes envies et toute mon identité est compromise à cause de cela. JE n’ai aussi pas tendance à faire tout ce que je veux à fond et je ne vois pas comment changer cela. Vous qui avez cette difficulté aussi dans votre vie, que faites-vous pour essayer d’améliorer les choses?

  4. Laurent dit :

    Salut Nora. Moi aussi, J’ai le meme problème que toi. Demande moi ce que je veux faire de ma vie et je ne saurai pas de répondre. Bah finalement je me dis que ce n’est pas si grave. Vaut mieux faire plein de choses et ne pas les finir, que ne rien faire du tout. et puis j’ai appris une chose, si tu n’essaies pas, comment savoir ce qui te plait? Alors un conseil, ne cherche pas de motivation pour faire les choses, fais les et la motivation arrivera sûrement. En tout cas, c’est comme ça que j’avance. Et Ça rejoint une vidéo récente d’Olivier: n’attendez pas d’être heureux pour sourire, mais souriez pour être heureux. Je sais pas si je suis clair?. A+

Laisser un commentaire

30 Partages
Partagez23
Tweetez7