Note : cet article est une traduction de l’article Self-Discipline in 5 Sentences de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

DisciplineAyez une raison puissante – quand les choses deviennent difficiles, « parce que ça a l’air bien » ou « pour avoir l’air bon » ne vont pas faire l’affaire.

Commencez petit, en vous faisant la promesse simple mais inviolable de faire une petite chose chaque jour qui passe.

Surveillez vos envies, et apprenez à ne pas suivre vos caprices enfantins.

Écoutez vos excuses intérieures, et ne croyez pas leurs mensonges.

Appréciez l’habitude, ou vous ne tiendrez pas plus d’une semaine.

Crédits photo : © terex – Fotolia.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

L autodispline a quoi sa sert

Tags: , , , , , ,

7 commentaires on L’autodiscipline en 5 phrases

  1. Anne dit :

    Voilà un article très concis qui pourtant résume bien les choses :

    – un fort « pourquoi »,
    – des petits pas chaque jour,
    – ne pas écouter notre petite voix intérieure qui parfois nous freine,
    – instaurer des nouvelles habitudes sur la durée pour qu’elles deviennent un automatisme…

    …Et en avant sur le chemin de la réussite 😀

    Bonne journée à tous

    Anne

  2. Emmanuel dit :

    Effectivement il est très concis cet article, c’est tout l’art d’aller à l’essentiel.
    Tous les matins j’ai pris l’habitude de méditer 20 à 30 minutes.
    C’est parfois très contraignant et ma voix intérieure me dit « ne le fais pas tu as des millions d’autres choses à faire, cela ne sert à rien… ».
    Je l’appelle mon « esprit baratineur. C’est un très bon commercial qui sait vendre son produit car parfois (de plus en plus rarement) il gagne.
    Quand il est en forme et qu’il commence son boniment,je fais comme avec les démarcheurs par téléphone.
    Je leur dis gentiment, mais fermement que je ne suis pas intéressé par leur produits.
    J’ai parfois besoin de le répéter afin qu’ils me laissent en paix.
    J’essaie toujours de finir chaleureusement l’entretien.
    C’est pareil avec l' »esprit baratineur», doucement,sans le blâmer ni l’agresser,raccompagnez le au fond de la classe près du radiateur et dites-lui qu’il peut s’assoupir, rêver…
    Puis continuez votre bonne habitude. Un jour il vous laissera peut être tranquille…

  3. Jeff dit :

    Merci Olivier de ce rappel synthétique, je me permet d’ajouter une note sur la « petite voix intérieur ».
    Nous avons en nous une multitude de facettes qui tente de s’exprimer plus ou moins à chaque instant. Mon « truc » est de faire attention à certaine caractéristiques : si la voix contient de la sagesse, de la bonté et de la force, alors je la prend comme voix de mon guide intérieur… sinon je tente de la laissé passer avec bienveillance et si possible compréhension !

  4. sophie dit :

    juste l’essentiel qui pour moi résonne encore plus là tout de suite… synchronicité ?!
    Merci…

  5. Nassim dit :

    L’essentiel est dit en seulement 5 phrases. Merci pour l’article.

  6. Marinab dit :

    bien le bonjour à toutes et à tous où que vous soyez au moment où vous lirez,

    je dirai que sur ce coup , Olivier, tu n’a pas perdu de temps alors que la traduction a du être faite en 5 temps 2 mouvements.
    hé bien cet article , si on peut l’appeler ainsi , a le mérite d’être bref , pratique , et de nous pousser à l’action sans ambages…..

    je devrais me caler sur le mode guide pratique en 5 phases et 5 phrases.
    Je passerai sans doute moins de temps à créer du contenu… à voir , quoi qu’il en soit , je peux m’en inspirer d’une manière ou d’une autre…..

  7. Axel dit :

    Salut Olivier,

    C’est un article bref ! Mais cela suffit l’important est là, merci et à bientôt. 🙂

    Axel,

Laisser un commentaire

34 Partages
Partagez30
Tweetez4