Note : cet article est une traduction de l’article An Intentional Life de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

IntentionnalitéBeaucoup d’entre nous traversons nos journées éveillés, mais en suivant des schémas que nous avons développé au fil des ans. Nous suivons notre route, faisons des choses chez nous, en ligne, au travail, sans vraiment y penser plus que ça.

Mettez cela en parallèle avec l’idée de vie intentionnelle : tout ce que vous faites est fait consciemment, répondant à une de vos valeurs fondamentales (la compassion, par exemple). Tout est fait avec une intention consciente.

Il est vrai que beaucoup de choses que nous faisons ont une sorte d’intention ; je fais la vaisselle parce je ne veux pas d’une maison en bazar ou de cafards dans ma cuisine ; je vais au travail en voiture parce que j’ai besoin de gagner ma vie ; j’amène mes enfants à l’école parce qu’ils ont besoin d’apprendre. Mais après avoir répété ces actions chaque jour, l’intention semble disparaître en arrière-plan et nous n’en sommes pas réellement conscients. Nous avons découvert cette intention il y a longtemps, et nous n’avons plus besoin d’y penser.

Et si cela changeait ?

Si vous étiez très conscient de l’intention derrière vos actions ? Comment est-ce que cela transformerait votre action, et votre vie ?

Si vous faisiez la vaisselle, mais disiez d’abord que vous faisiez cela pour rendre service à votre famille entière, pour les rendre heureux, et comme une forme de méditation personnelle, pour vous entraîner à la pleine conscience ? Faire la vaisselle prendrait soudain bien plus d’importance, et cesserait d’être ennuyeux.

La seule différence est l’intention.

Et si aller au travail en voiture était fait après avoir exprimé mentalement l’intention d’aider les autres au travail, de rendre les gens heureux, de trouver la satisfaction par le travail ? Conduire pourrait être bien plus joyeux, et vous pourriez avoir moins de chances d’être irrité quand quelqu’un vous coupera inévitablement la route dans le trafic.

C’est cela la vie intentionnelle.

Je le pratique de manière fragmentée – pas tout le temps, mais progressivement. Quand je le fais, ma vie est différente. Elle a plus de sens, elle est vécue plus consciemment, avec davantage de contentement dans chaque action.

Un exercice simple d’intentionnalité : avant de faire votre prochaine action en ligne ou au travail, faites une pause à un moment, fermez les yeux, et exprimez mentalement votre intention. Pourquoi faites-vous cela ? Est-ce par compassion pour les autres, ou pour vous-même ? Est-ce pour rendre quelqu’un plus heureux ? Pour rendre le monde meilleur ? Par gratitude pour le travail et la gentillesse des autres ?

Et alors, en faisant cette action, soyez conscient de votre intention.

C’est une petite étape, mais dans ces quelques moments, vous vivrez une vie intentionnelle.

 

Crédits photo : McCarony 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

vie intentionnelle

Tags: , , , , , , , ,

6 commentaires on Une vie intentionnelle

  1. chabbert dit :

    bonjour Olivier,

    je suis avec beaucoup d’attention et de bonheur vos articles et publications. Je vous en remercie. J’ai une question concernant mon évolution. Je suis dans une étape où chaque fois que je dois passer à l’action (sur un plan plutôt professionnel) comme vendre mon activité, développer des documents qui expliquent mieux ce que je fais etc… je suis bloquée. C’est comme si j’avais peur… je me dis qu’il existe une méthode (basique) pour en prendre conscience? et dépasser ce stade.
    Merci

  2. Jo dit :

    merci encore une fois, encore et encore et toujours Olivier pour la diffusion des articles, qu’ils soient écrits par vous ou pas… Je vois bien que ma façon de fonctionner n’est pas si nulle, et que je ne suis pas « trop tournée vers les autres » comme on me le dit parfois.. Oui j’agis pour donner aux autres proches ou lointain, parce que ça me fait plaisir à moi d’abord d’être avec des gens et de leur faire plaisir ; si ça ne me plait pas de le faire je ne le fais pas, mais je vois bien que chaque petite attention ou petite tâche a de la valeur pour moi quand je la dédie à quelqu’un . Olivier, je vous souhaite un Noël joyeux et harmonieux avec ceux que vous aimez .

  3. céline dit :

    Bonjour Olivier,
    merci pour cet article qui fait écho en moi, j’aime l’idée de prendre le temps avant d’agir, d’en avoir pleinement conscience. Dès aujourd’hui je vais prendre ce temps pour être présente à ce que je fais et aux gens qui m’entourent pour mieux apprécier l’action et le temps présent… et peut-être enfin retrouver la motivation au quotidien pour tout ce que je dois faire.
    Un beau Noël à vous !!

  4. Gaelle dit :

    Pour commencer simplement : penser au présent, et PROFITER DU PRÉSENT….
    au lieu de laisser vagabonder son imaginaire dans le passé ou le futur…
    Vous verrez aussitôt la différence 😉
    Mais ce n’est pas facile à faire !!

    Bonnes fêtes à tous 🙂

  5. Zulie dit :

    IL y a un proverbe Sud Africain qui dit » tu avances tu meurs tu recules tu meurs àlors faut prendre son courage à deux mains et foncer, une fois le premier pas franchi tout va tout seul. Celà vaut la peine de surmonter sa peur et d’y aller car après en est franchement et surement bien mieux

  6. Said dit :

    Bonsoir Olivier,

    Encore une chronique croustillante, merci!
    Elle semble pratique et facile à appliquer.

    Said.

Laisser un commentaire

55 Partages
Partagez43
Tweetez12