Informatique minimalisteNote : cet article est une traduction de l’article How to Create a Minimalist Computer Experience de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Une installation informatique minimaliste, aussi paradoxal que cela puisse paraitre pour certains, a canalisé un environnement créatif dans ma vie.

J’aime les bureaux bien rangés, les interfaces en douceur, et les outils simples qui m’aident à me concentrer sur ce que j’ai réellement besoin de faire : créer, sans distraction.

Et quand mon regard se pose amoureusement sur mon bureau vide d’icône, je soupire avec contentement. J’aime vraiment la simplicité.

Si ce genre d’expérience minimaliste vous parle (et ça ne parlera pas à tout le monde), lisez la suite de mes suggestions pour créer cet environnement.

Un bureau désencombré

Je n’ai aucune icone sur le bureau de mon ordinateur ─ j’ai fait l’expérience de milliers d’icones sur le bureau et ça ne vaut vraiment pas un environnement désencombré. Bien sûr, cela pourrait être facile de simplement double-cliquer sur une application ou un document fréquemment utilisée (même si ce n’est pas aussi rapide que ce que je suggère dans le paragraphe « section » ci-dessous). Mais devoir chercher dans tant d’icones est un stress visuel et une distraction, donc j’ai banni cette méthode de travail.

Maintenant, j’ai zéro icone sur mon bureau et je choisis en général un fond d’écran plutôt minimaliste (mais beau)pour compléter l’expérience.

Voici quoi faire :

  1. Mettez toutes les icones de votre bureau dans un dossier. Vous pourriez les mettre dans un dossier “temporaire” pour les trier plus tard, ou créer deux dossiers et les trier rapidement: “Travail” et “Archives”. Travail est pour ce sur quoi vous travaillez, et Archives pour tout le reste. Plus d’infos sur la structure des dossiers ci-dessous.
  2. Sur Mac, enlevez l’icône du disque dur en choisissant « Préférences » (Cmd-), et sous l’onglet « Général », déselectionnez « Disques durs » sous « Afficher ces éléments sur le Bureau ». Sur PC, vous pouvez faire un clic-droit sur le bureau et dans le sous-menu « Affichage », déselectionnez « Affichez les éléments du Bureau ».
  3. Sur Mac comme sur PC, masquez automatiquement la barre des tâches dans les propriétés. Je ne me sers plus jamais de la barre des tâches (voir le paragraphe suivant).
  4. Choisissez une image de bureau (ou « fond d’écran ») serein. J’aime bien ceux avec un fond uni (comme noir ou blanc) et une belle image minimaliste par-dessus. Ou simplement une jolie scène de nature. Rien de trop distrayant.
  5. Je n’aime pas non plus avoir un tas d’icones ou d’applications dans ma barre de menu, donc je retire tout ce qui n’est pas nécessaire. Aujourd’hui tout ce que j’ai c’est l’horloge et Spotlight (logiciel d’arborescence Mac). Sur le PC, je fais la même chose ─ j’enlève tout.

Une interface simple

Si vous utilisez toujours la souris pour ouvrir les programmes et les documents, vous devriez sérieusement penser à utiliser le clavier à la place. C’est super rapide et tout en douceur, ce qui signifie que vous pouvez faire les choses sans avoir à creuser dans les dossiers, à faire défiler votre curseur sur tout votre bureau ou à ouvrir le menu Démarrer (sur PC) ou le Dock (sur Mac).

Sur Mac, utilisez le super logiciel libre Quicksilver. Sur PC, j’aime bien AutoHotKey ou Launchy. Tout cela fonctionne de la même façon : vous pouvez lancer les programmes ou les documents avec le clavier, sans avoir à utiliser la souris ou à fouiller dans tout un tas de dossiers. Quicksilver est de loin le meilleur, car il peut faire tellement plus de choses.

Donc vous avez juste besoin de commencer à écrire ─ avec une petite combinaison de touches, votre fidèle logiciel d’écriture se lance et vous écrivez en quelques secondes. Vous avez besoin de regarder quelque chose ou d’envoyer un mail ? Quelques touches suffisent.

Avec une interface aussi simple que celle-ci, sans avoir à se servir de Finder ou de l’interface Windows, rendez les choses beaucoup plus faciles.

Des dossiers faciles

Vous n’avez pas le temps de faire des dossiers, de trier tout ce que vous avez en un million de petits dossiers. Vous êtes quelqu’un d’occupé ! Vous avez des choses plus grandes et plus importantes à faire ! N’est-ce pas ?

Donc arrêtez les classements. Ne créez que quatre dossiers dans votre dossier Documents :

  • 1Boite de réception: Pour les choses que vous téléchargez. Je vide ce dossier quotidiennement pour qu’il ne se remplisse pas de bazar.
  • 2Travail: Pour les choses sur lesquelles vous travaillez. Videz-le chaque semaine.
  • 3Lecture: Pour les choses à lire. A vider chaque semaine.
  • 4Archives: Pour tout le reste. Quand je vide les trois dossiers ci-dessus, je décharge tous les dossiers ici. Est-ce que je les organise en sous-dossiers et sous-sous-dossiers ? Oh que non ! Je décharge simplement tout ici. Pourquoi? Les fichiers de recherche et les fichiers en ligne. Continuez à lire pour en savoir plus.

Fichiers de recherche et fichiers en ligne

Vous n’avez plus besoin d’organiser tous vos fichiers dans des dossiers grâce à une magie appelée Recherche. Sur Mac, Quicksilver et Spotlight font ça très bien. Sur PC, je recommande Google Desktop. Ces programmes indexent tous vos fichiers ─ y compris les contenus des fichiers ─ et ayez chaque fichier au bout des doigts en quelques secondes.

Sérieusement, j’utilise ce système depuis quelques années et je n’ai jamais eu de problème pour trouver un seul document.

Et puis, mon disque dur ne contient pas énormément de documents (principalement des films, de la musique et des images) parce que je conserve la plupart de mes documents en ligne. J’utilise Google Docs et Spreadsheets, ce qui veut dire que je ne met jamais rien en dossier. Je cherche simplement et c’est là en une demi-seconde.

En gardant tous mes documents en ligne ─ même la plupart de mes photos sont en ligne avec Picasa ─ ils sont accessibles depuis n’importe quel ordinateur, ce qui est important pour moi étant donné que je passe de mon iMac à mon MacbookAir fréquemment, et je travaille parfois depuis d’autres ordinateurs. Je n’ai pas besoin de synchroniser quoique ce soit ou de transporter une clé USB.

Je sais que certaines personne diront, comme toujours, que je suis un idiot de donner toutes mes données à une société (Google). Et si Internet plantait ? Et si Google faisait faillite ? Et s’ils faisaient des choses terribles avec tout ça?

Ce sont de bons arguments. Mais je ne vois pas une de ces choses arriver sous peu, et je peux toujours tout exporter si nécessaire. J’utilise ce système depuis 3 ans sans le moindre problème. Pendant ces trois ans, j’aurais eu à faire 17000 synchronisations ou transferts de dossiers, et mon disque sur aurait planté une ou deux fois, ce qui signifie une perte de données si je ne fais pas de sauvegarde.

Outils

Vos besoins diffèreront des miens, mais je recommande d’utiliser les programmes les plus simples pour le travail que vous voulez faire.

En tant qu’écrivain, j’utilise TextEdit (sur Mac) ou WordPad (sur PC). J’adore aussi le programme WriteRoom (Mac) ou DarkRoom (PC)… c’est tellement magnifiquement minimaliste, et ça élimine toute distraction pendant que j’écris.

Pour les listes de choses à faire, je n’aime pas les programmes de listes tout compris parce qu’ils sont trop compliqués et nécessitent trop de bidouillages et de distractions. J’utilise l’application de tâches de Gmail ou un simple traitement de texte sur le bureau de mon ordinateur.

Gardez des outils simples. Cela vous permet de vous concentrer sur ce qui est important : créer.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

expérience de linformatique

Tags: , , , , ,

4 commentaires on Comment faire de l’informatique une expérience minimaliste

  1. David dit :

    C’est fou, merci Olivier :)
    Hier j’avais une discussion à ce sujet : Au bout d’un moment, quelle galère pour retrouver ses documents dans son disque dur…

    On me conseillait de construire une base de données, pour tout archiver et pouvoir tout retrouver rapidement… Mais bon ça me semblait lourd aussi.

    En plus, adepte du minimalisme moi aussi, cette méthode mérite que je la teste : 4 dossiers, et tout dedans ? Allez, en avant :)

  2. Benoit Chaix dit :

    Intéressant visuellement sans doute et il ya quelques points à retenir (quicksilver doit pouvoir me faire gagner 1/4 d'heure par jour au moins) mais que fait-on des dossiers clients, du dossier comptabilité, etc.
    On mélange tout ou on donne tout à Google?
    Aucune de ces solutions ne me semble satisfaisante…

  3. Benoit Chaix dit :

    A quand un petit article personnel d'Olivier lui même? Les traductions de Leo Babauta, pour intéressantes qu'elles puisent être restent une solution de facilité pas toujours aussi qualitative.

  4. François dit :

    ça fait plaisir de ne pas être le seul à penser ça… :)
    En fait Olivier doit être entrain de nettoyer son bureau plein d’icônes !

    FK

  5. très chouette idée, mais où est la complexité humaine la dedans, où passerais je donc des heures à chercher? ah oui en ce moment les champignons, heureusement qu'il nous reste les cèpes… ;-) Merci Olivier ton texte m'inspire.

Laisser un commentaire

Mentions légales de la newsletter : L'abonnement permet de recevoir des informations relatives au développement personnel, à l’entreprenariat, et à l’efficacité professionnelle, et des offres commerciales de produits ou de services (la société/ses partenaires). Vous devez indiquer prénom et votre adresse email pour pouvoir vous inscrire (oui c'est une obligation légale d'écrire cela !). Pas d'email, ni de prénom : pas de newsletter, ni de vidéo… (je suis légalement obligé de vous écrire ça...) Le destinataire de cette liste est la société Les Editions Roland. Vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de modification, d’opposition et de rectification sur les données personnelles qui vous concernent en écrivant aux Editions Roland, 70/22 rue Léon Blum 59000 Lille France, Siren : 52090872400013, numéro de TVA intracommunautaire : FR21520908724, en joignant à votre demande une copie de votre pièce d’identité. Ce traitement est opéré techniquement par une société basée aux Etats-Unis, la société AWeber Communications, qui est certifiée "Safe Harbor". Cette société s'occupe de la partie technique de l'envoi des emails et héberge vos données (prénom, email, adresse ip, etc.).
Affiliation : vous devriez supposer que la société Les Editions Roland a une relation d'affilié avec les fournisseurs de biens et de services mentionnés dans ce blog et peut recevoir une compensation quand vous achetez un bien ou un service à ce fournisseur. Cela n'augmente pas votre prix d'achat du produit ou service et aide Olivier Roland et sa société à vous offrir tout ce contenu gratuit sur ce blog. Merci si vous le faites ! :) (voir la version longue de ces mentions dans la page des mentions légales complètes).