paysage-calmeSoyez calme.

Juste pour un moment.

Ecoutez le monde autour de vous. Sentez votre respiration aller et venir. Ecoutez vos pensées. Prêtez attention aux détails de ce qui vous entoure.

Soyez en paix avec le fait d’être calme.

Dans le monde moderne, l’activité et le mouvement sont les modes par défaut, si ce n’est avec nos corps, au moins avec nos esprits, avec notre attention. Nous courons toute la journée, faisant des choses, parlant, recevant des emails, envoyant et lisant des messages, cliquant d’une page web à une autre, d’un lien à l’autre.

Nous sommes toujours en fonction, toujours connectés, toujours pensants, toujours parlants. Il n’y a pas de moments pour être présent – et s’assoir devant un ordinateur frénétique toute la journée, et devant une télévision hyperactive ne compte pas comme le fait d’être calme.

Cela  a un prix : nous perdons ces moments pour la contemplation, pour observer et écouter. Nous perdons la paix.

Et encore pire : toute cette frénésie est souvent contre-productive. Je sais, dans notre société l’action est très importante – l’inaction est vue comme paresseuse et passive et non-productive. Cependant parfois trop d’action est pire que pas d’action du tout. Vous pouvez courir comme un fou, à vous démener comme un diable, et ne rien accomplir. Ou vous pouvez accomplir beaucoup – mais rien d’important. Ou vous pouvez dégrader les choses avec vos actions, les rendre pires que si vous étiez resté calme.

Et quand nous sommes forcés à être calme – parce que nous faisons la queue pour quelque chose, ou que nous attendons dans la salle d’attente du docteur – nous devenons souvent nerveux , et nous devons trouver quelque chose à faire. Certains d’entre nous utiliserons leur mobile, d’autres utiliseront un ordinateur portable ou un dossier avec des choses à faire ou à lire, d’autres vont gigoter. Etre calme n’est pas quelque chose auquel nous sommes habitués.

Prenez un moment pour penser à comment vous passez vos journées – au travail, après le travail, en vous préparant pour le travail, les soirs et les week-ends. Est-ce que vous êtes tout le temps en train de courir ? Est-ce que vous lisez et répondez constamment à vos messages, vérifiant les news et les derniers flux d’informations ? Etes-vous toujours en train d’essayer d’avoir de nombreuses choses faites, supprimant des tâches de votre liste comme une machine, vous dépêchant pour accomplir votre planning ?

Est-ce que c’est comme cela que vous voulez passer votre vie ?

Si oui, que la paix soit avec vous. Si non, prenez un moment pour être calme. Ne pensez pas à ce que vous avez à faire, ou ce que vous avez déjà fait. Soyez juste dans le moment présent.

Puis, après une minute ou deux à faire cela, contemplez votre vie, et comment vous aimeriez qu’elle soit. Voyez votre vie avec moins de mouvements, moins de choses à faire, moins de précipitations. Voyez-la avec plus de calme, plus de contemplation, plus de paix.

Puis soyez cette vision.

C’est assez simple, en fait : tout ce que vous avez à faire est de vous assoir calmement un petit peu chaque jour. Une fois que vous êtes habitué à cela, essayez de faire moins chaque jour. Respirez quand vous sentez que vous allez trop vite. Ralentissez. Soyez présent. Trouvez le bonheur maintenant, dans le moment, au lieu d’attendre qu’il vienne.

Savourez la quiétude. C’est un trésor, et il est disponible pour nous, tout le temps.


Du Tao Te Ching:

Il n’est pas sage de la presser.
Raccourcir la respiration cause beaucoup de stress.
Utilisez trop d’énergie, et
vous serez bientôt épuisé.
Ce n’est pas la Voie Naturelle.
Quel que soit ce qui se met en travers de cette Voie
Ne durera pas longtemps.

Traduit de l’article Be still de Léo Babaut. Crédit photo Ian Sane

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

paysage calme, avantages du calme

Tags: , , , , , , ,

2 commentaires on Soyez calme

  1. Melshina dit :

    Merci pour cet article très instructif.

    Effectivement, je ne suis pas une personne qui prend le temps d’être calme. Je cours toujours par manque d’organisation et je fais tout à la va-vite.

    Je pense que le fait d’être calme et d’analyser de façon posé mes objectifs me permettrait de mieux faire les choses et d’être plus à l’écoute des personnes qui m’entourent.

    Je suis tellement en train de courir que j’oublie le but de ma course et je néglige tout : mes tâches et mon entourage.

    En tout cas encore merci et je vais essayer de m’accorder des moments de quiétudes. Je crois que j’en ai besoin 🙂

  2. Cédric dit :

    Encore un article simple mais ô combien profond de Léo !
    Moi qui ne tenait pas en place, qui cherchait toujours à s’occuper l’esprit j’ai enfin compris l’importance de me réserver des moments pour ne rien faire. Juste être au calme, contempler la nature, se ressourcer, méditer. Les bénéfices d’un rythme plus tranquille sont vraiment immenses.

Laisser un commentaire

130 Partages
Partagez113
Tweetez17