Tous les dimanches, Habitudes Zen vous propose une idée reçue à décortiquer. Proposez les vôtres en me contactant ou en laissant un commentaire en bas de cet article !

Hé oui, malgré le fait que la graphologie soit très utilisée en France – elle est marginale dans les autres pays du monde -, de nombreux scientifiques la place aujourd’hui au même rang que la lecture de l’avenir dans les entrailles des animaux qui était à la mode pendant l’Antiquité : comme un procédé sans fondement qui n’a aucune validité scientifique.

L’article de Wikipédia, pourvu de nombreuses références, est on ne peux plus clair à ce sujet :

De nombreuses études ont été réalisés afin d’évaluer [l’efficacité de la graphologie] à prédire la personnalité et les performances professionnelles. Des études récentes testant sa validité pour prédire les traits de personnalité ont été toujours négatifs [9], les résultats de la plupart des enquêtes récentes sur sa capacité à déterminer la personnalité et les performances au travail ont également été négatives [10]. Voici quelques-uns des résultats spécifiques pour les tests de personnalité:

  • Les graphologues n’ont pas été en mesure de prédire les évaluations sur la personnalité du questionnaire Eysenck en utilisant des échantillons provenant des mêmes personnes[2]
  • Les graphologues n’ont pas été en mesure de prédire les évaluations sur l’épreuve Myers-Briggs au moyen d’échantillons d’écriture provenant des mêmes personnes [11]
  • En utilisant les données d’une méta-analyse fondée sur plus de 200 études, les graphologues n’ont généralement pas été en mesure de prévoir les types de personnalité dans aucun des tests[12]

Les graphologues n’ont pas fait mieux pour évaluer les performances professionnelles:

  • Les professionnels de la graphologie en utilisant l’analyse de l’écriture sont tout aussi inefficaces que les non professionnels pour prévoir la performance au travail[13]
  • Une vaste suite d’analyses faite par King et confirmée par Koehler et portant sur des dizaines d’études montrent que les aspects mécaniques de la graphologie (orientation, espacement des lettres, etc) n’ont essentiellement aucune valeur de prédiction sur la performance professionnelle [10].

La meilleure façon de résumer la popularité de la graphologie, malgré l’absence totale de preuves empiriques, a été exprimée par le Dr Rowan Bayne, un psychologue britannique qui a écrit plusieurs études sur la graphologie : «Elle est très séduisante, car à un niveau très grossier quelqu’un qui est soigné et sérieux a tendance à avoir une écriture soignée», il ajoute ensuite que la pratique est «absolument inutile … sans espoir» [14]. Il convient également de noter que la British Psychological Society par exemple place la graphologie aux côtés de l’astrologie – lui donnant une «validité de zéro» [14].

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

rowan bayne graphologie

Tags: , , ,

2 commentaires on L’idée reçue du dimanche : la graphologie est une science reconnue et efficace

  1. Top 3 du développement personnel pour la semaine du 28 novembre 2008 | Pierre Morsa dit :

    […] une fois, le top 3 commence par un article d’Olivier Roland, qui nous fait part d’études scientifiques mettant à dure épreuve la validité de la graphologie comme méthode d’analyse des […]

  2. Le web et moi... le blog d'Arnaud Valliere | Prenez une feuille et un crayon et écrivez, s'il vous plait dit :

    […] vu demandant d’envoyer un CV et une lettre de motivation manuscrite ? Pourtant, nous savons qu’il n’y a aucune corrélation entre l’écriture et la personnalit&ea…. Néanmoins, contrairement à Roland, je vois une épreuve écrite qui peut […]

Laisser un commentaire

14 Partages
Tweetez14
Partagez