Vous travaillez sur deux projets en même temps, pendant que votre patron a placé deux nouvelles demandes sur votre bureau. Vous êtes au téléphone quand trois nouveaux emails arrivent. Vous essayez de partir à temps pour que vous puissiez passer par l’épicerie sur le chemin du retour pour dîner. Votre Blackberry n’arrête pas de sonner, tout comme votre téléphone portable. Votre collègue vous arrête en chemin pour vous demander une info et votre Google Reader est rempli avec plus de 100 messages à lire.

Vous jonglez avec les tâches avec une vitesse qui équivaut à celle d’un jongleur de cirque. Félicitations, vous êtes "multi-tâches".

Dans cet âge de technologie instantané, nous sommes bombardés d’informations et de demandes pour notre temps. C’est en parti pour cela que GTD est si populaire dans le monde de l’information – c’est un système conçu pour les décisions rapides et pour garder toutes les demandes de votre vie en ordre. Mais même si vous utilisez GTD, parfois nous sommes tellement débordés par les choses que nous faisons que notre système commence à tomber en morceaux.

Life Hack a récemment posté How to Multi-task Article en langue anglaise , et c’est un bon article sur la nature du Multi-tâches et comment le faire en restant concentrer sur une tâche à la fois.

Cet article est Comment ne PAS être multi-tâches – un guide pour travailler le plus simplement possible pour notre santé mentale.

Tout d’abord, quelques raisons rapides de pas faire de multi-tâches :

  1. Le multi-tâches est moins efficace, à cause du besoin de passer les vitesses pour chaque nouvelle tâche, et ensuite de rétrograder pour recommencer.
  2. Le multi-tâches est plus compliqué, et donc plus sujet au stress et aux erreurs.
  3. Le multi-tâches peut-être insensé, et dans ce monde déjà chaotique, nous devons régner dans la terreur et trouver un petit oasis calme et sain.

[ad#zen-milieu-ban]

Voici quelques astuces sur comment ne PAS faire de multi-tâches :

  1. Tout d’abord créez des listes de choses à faire pour des contextes différents (par exemple les appels, l’ordinateur, les courses, la maison, les choses en attente, etc.) en fonction de votre situation.
  2. Ayez un outil de capture (comme un bloc-notes) pour prendre des notes instantanées sur ce qui doit être fait.
  3. Ayez une boîte de réception physique et email (avec le moins de boîtes de réception possibles) afin que toutes les choses qui arrivent soient réunies en un seul endroit (une pour le papier, une pour l’électronique).
  4. Planifiez votre jour en blocs, avec des blocs ouverts entre eux pour les choses urgentes qui pointeront leur nez. Vous pouvez essayer des blocs d’une heure, ou d’une demi-heure, en fonction de ce qui marche pour vous. Ou essayez ceci : des blocs de 40 minutes, avec 20 minutes entre eux pour les tâches annexes.
  5. En premier le matin, faites vos Plus Importantes Tâches. Ne faites rien d’autre tant qu’elles ne sont pas finies. Accordez-vous une courte pause, et ensuite commencez votre Plus Importante Tâche suivante. Si vous pouvez en finir 2-3 le matin, le reste de la journée est du bonus.
  6. Quand vous travaillez sur une tâche dans un de vos blocs de temps, arrêtez toutes les autres distractions. Coupez les emails, et Internet si c’est possible. Éteignez votre portable. Essayez de ne pas répondre au téléphone si possible. Concentrez-vous sur cette seule tâche, et essayez de la finir sans vous en faire à propos d’autres choses.
  7. Si vous ressentez l’envie de vérifier votre boîte mail ou de basculer sur une autre tâche, arrêtez-vous. Respirez profondément. Re-concentrez vous. Revenez à votre tâche.
  8. Si d’autres choses arrivent pendant que vous travaillez, mettez les dans votre boîte de réception, ou prenez une note à leur propos dans votre système de capture. Revenez à cette tâche plus tard.
  9. De temps en temps, quand vous avez fini une tâche, traitez vos notes et votre boîte de réception, ajoutez les tâches dans votre liste de choses à faire et redéfinissez votre agenda si nécessaire. Traitez vos emails et vos autres boîtes de réception à des intervalles réguliers et prédéterminés.
  10. Il y a des moments où les interruptions sont si urgentes que vous ne pouvez pas la mettre de coté jusqu’à ce que vous ayez fini la tâche que vous êtes en train de faire. Dans ce cas, essayez d’écrire une note sur où vous en êtes (en détaillant si vous avez le temps) avec la tâche qui vous occupe, et mettez tous les documents et toutes les notes de cette tâche ensemble et à part (peut-être dans un dossier "action" ou un dossier de projet). Ensuite, quand vous revenez à cette tâche, vous pouvez tout sortir de votre dossier et lire vos notes pour voir où vous en étiez.
  11. Prenez des respirations profondes, étirez-vous, et prenez des pauses de temps en temps. Profitez de la vie. Allez dehors, et appréciez la nature. Gardez votre esprit sain.

Article original par Léo Babauta sur Zen Habits.

[ad#zen-bas]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment devenir multitache, comment etre multitache

Tags: , , ,

9 commentaires on Comment ne PAS être Multitâches – Travaillez plus simplement et plus sainement

  1. [...] de son ancienne tâche et se réadapter à la nouvelle. Lisez cet article sur comment ne pas être multitâches pour [...]

  2. [...] meilleur à faire en sorte que les choses soient faites. Cela veut dire que vous avez besoin d’arrêter de faire du travail multi-tâches et de vous focaliser sur la tâche qu…. Éteignez toutes les sources de distraction, réduisez le désordre qui vous distrait, [...]

  3. [...] Ecrivez ces mots et placez les où vous pourrez les voir : “Le Multi-tâches est une Faiblesse Morale” [...]

  4. Les distractions de toutes sortes (téléphones, collègues, mails, surf inutiles,…) m’empêchent souvent de me concentrer sur mon travail.

    Malheureusement on ne peut pas toujours tout couper comme le téléphone perso sous peine de louper le coup de fils de la nounou ou de l’école par ce que mes mini-moi sont malades, etc.

  5. [...] NOT to Multitask – Work Simpler and Saner. Traduction française : Comment ne PAS être Multitâches – Travaillez plus simplement et plus sainement. Un excellent article, si comme moi et comme beaucoup, vous essayez toujours de faire plusieurs [...]

  6. [...] NOT to Multitask – Work Simpler and Saner. Traduction française : Comment ne PAS être Multitâches – Travaillez plus simplement et plus sainement. Un excellent article, si comme moi et comme beaucoup, vous essayez toujours de faire plusieurs [...]

  7. [...] (c’est prouvé) et entraine un surcroit de stress. Note d’Olivier : lisez l’article Comment ne PAS être Multitâches – Travaillez plus simplement et plus sainement pour aller plus [...]

  8. ah! combien de choses on a accompli en les dépassant.

  9. [...] · Arrêtez le multi-tâches. Voir l’article. [...]

Laisser un commentaire

Mentions légales de la newsletter : L'abonnement permet de recevoir des informations relatives au développement personnel, à l’entreprenariat, et à l’efficacité professionnelle, et des offres commerciales de produits ou de services (la société/ses partenaires). Vous devez indiquer prénom et votre adresse email pour pouvoir vous inscrire (oui c'est une obligation légale d'écrire cela !). Pas d'email, ni de prénom : pas de newsletter, ni de vidéo… (je suis légalement obligé de vous écrire ça...) Le destinataire de cette liste est la société Les Editions Roland. Vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de modification, d’opposition et de rectification sur les données personnelles qui vous concernent en écrivant aux Editions Roland, 70/22 rue Léon Blum 59000 Lille France, Siren : 52090872400013, numéro de TVA intracommunautaire : FR21520908724, en joignant à votre demande une copie de votre pièce d’identité. Ce traitement est opéré techniquement par une société basée aux Etats-Unis, la société AWeber Communications, qui est certifiée "Safe Harbor". Cette société s'occupe de la partie technique de l'envoi des emails et héberge vos données (prénom, email, adresse ip, etc.).
Affiliation : vous devriez supposer que la société Les Editions Roland a une relation d'affilié avec les fournisseurs de biens et de services mentionnés dans ce blog et peut recevoir une compensation quand vous achetez un bien ou un service à ce fournisseur. Cela n'augmente pas votre prix d'achat du produit ou service et aide Olivier Roland et sa société à vous offrir tout ce contenu gratuit sur ce blog. Merci si vous le faites ! :) (voir la version longue de ces mentions dans la page des mentions légales complètes).