Ressources :

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée :) :

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Note : cet article est une traduction de l’article What I Do When I Fail de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

EchecsJ’échoue bien plus souvent que vous ne pourriez l’imaginer, même en ayant écrit des livres sur la formation d’habitudes, sur le fait d’être satisfait de soi-même, d’être minimaliste, et plus encore.

J’échoue dans tout cela, et la sensation est tout aussi horrible pour moi qu’elle l’est pour n’importe qui d’autre.

Je déprime, je me sens coupable, j’essaye d’éviter d’y penser, je préfèrerais cacher cela à tout le monde.

Échouer peut vraiment craindre.

Et pourtant, je me relève et je réessaye. Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , , , ,

Note : cet article est une traduction de l’article How to Put Your Writing in Public de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

EcritureVous pourriez penser qu’après 8 ans de blogging public et d’écriture de livres, je serais totalement débarrassé de toute peur concernant le fait de rendre public ce que j’écris.

Vous auriez, bien évidemment, tout à fait tort.

J’ai encore de petites pointes de nervosité quand je clique sur le bouton « Publier » pour chaque article, et toujours des peurs plus importantes quand je publie la version un livre ou un e-book.

Écrire en public est comme parler en public, si vous le faites bien. Vous ouvrez votre âme pour que tout le monde la juge, et il y a peu de choses aussi effrayantes que ça.

Mais je suis là pour vous dire que c’est non seulement faisable, mais que cela vaut la peine de faire l’effort de surmonter cette peur. Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , , ,

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée :) :

 

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Olivier Roland le 26 juin 2015

Note : cet article est une traduction de l’article The Productive Sprint de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

ProductivitéCes deux dernières semaines, j’ai écrit plus de 45 000 mots, dont 10 articles pour deux de mes blogs et 30 chapitres de mon nouveau livre.

Cela fait beaucoup d’écriture.

Je n’écris généralement pas autant – c’est une production inhabituellement haute pour moi, et je ne suis généralement pas aussi productif. La plus grande motivation est que je pars en voyage aujourd’hui avec ma femme pendant deux semaines, et que j’avais besoin de finir d’écrire avant de voyager.

J’appelle ce genre de production de choc précédant des vacances mon Sprint Productif, et je le fais probablement 4-5 fois par an pour divers voyages et autres évènements. D’autres gens font ce genre de production massive et fiévreuse avant certaines dates limites, ce qui est la même chose mais imposée par d’autres. Je préfère créer ma propre motivation.

Laissez-moi vous parler de mon dernier sprint productif, puis je ferai quelques suggestions pour procéder au vôtre. Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Note : cet article est une traduction de l’article The Biggest Reasons You Haven’t Changed Your Habits de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Habitudes enracinéesComme un imbécile, j’ai lutté pendant des années pour essayer de changer mes habitudes.

J’ai commencé un programme sportif ou alimentaire avec un optimisme débordant, probablement une bonne dizaine de fois. J’ai balancé toutes mes cigarettes et essayé d’arrêter de fumer sept bonnes fois. J’ai essayé de me lever tôt, de lire plus, d’écrire tous les jours, de me désendetter, de moins regarder la télé, et j’ai échoué dans toutes ces choses.

C’est horrible quand vous n’arrivez pas à tenir vos habitudes, et je me sentais constamment mal personnellement. Ce que je ne réalisais pas à l’époque, jusqu’à ce que je commence enfin avec succès à changer mes habitudes fin 2005, est que ce n’était pas une question d’avoir ou non assez de discipline. C’était une question de mauvaise technique de changement d’habitude.

Je faisais de grosses erreurs en termes de changement d’habitudes, et une fois que j’ai eu réparé ces erreurs, je suis devenu bien meilleur pour réussir mes changements.

Si vous luttez avec un changement d’habitude, voici certaines des erreurs que je faisais, en espérant que cela vous aidera aussi. Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , , , ,

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée :) :

 

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Note : cet article est une traduction de l’article The Delusional Fantasies We Live With Each Day de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

La plupart des êtres humains passent 50 à 90 pour cent, voire plus, de leur temps dans leur imagination, à vivre dans les fantasmes. – Charlotte Joko Beck

FantasmesNous n’arrivons pas à créer de nouvelles habitudes à cause de ces fantasmes.

Nous procrastinons à cause de ces fantasmes.

Nous sommes frustrés par les gens, par nous-mêmes, à cause de ces fantasmes.

Nous passons à côté des merveilles de ce monde à cause de ces fantasmes.

Nous – tous autant que nous sommes –vivons dans le fantasme la majeure partie du temps. Cela pourrait ne pas sembler vrai, mais considérez ceci : Continuez la lecture

Tags: , , , , , , ,

Olivier Roland le 15 juin 2015

Note : cet article est une traduction de l’article Seized by the Thunderhold of Fear de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

PeurElles sont tout autour de nous, impactent nos vies de façon invisible, provoquent des inquiétudes, de l’hésitation, de la confusion, de l’anxiété, de l’évitement.

Elles nous mettent à genoux.

Les peurs nous contrôlent sans que nous réalisions jamais son impact, inaperçues et plus puissantes à cause de leur fonctionnement invisible.

Les peurs nous empêchent de suivre nos rêves, de prendre des risques, de poursuivre l’amour, de rechercher l’aventure, de parler en public, d’aller dans l’inconnu, d’entreprendre, de se délecter de l’inconfort. Nous sommes constamment saisis par l’inquiétude, par la peur.

Et pourtant, ces peurs ne sont que des nuages. Continuez la lecture

Tags: , , , , , , ,

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée :) :

 

Tags: , , , , , , , , , , , , ,