L’article qui suit est un article invité par Murielle Tomasi des blogs Retrouver son énergie vitale et My crazy sister

syndrome de l'imposteur

Avez-vous déjà eu le sentiment que vous ne méritiez pas la place que vous avez, que votre réussite soit due à un coup de chance ou de hasard, ou que vous ne soyez pas assez qualifié pour faire ce que vous faites, que tôt ou tard, on découvrira votre manque de qualification et que vous allez droit vers l’échec ?
Si oui, il s’agit bien probablement du syndrome de l’imposteur, souvent accompagné d’un sentiment d’illégitimité, qui vous empêche d’avancer dans votre vie et d’être complètement épanoui et heureux.

Le syndrome de l’imposteur et le sentiment d’illégitimité, qu’est-ce que c’est ?

L’idée de cet article m’est venue, car dernièrement, j’ai croisé plusieurs personnes sur ma route atteinte de ce trouble.

La palme revient à une personne très proche de moi, universitaire, coach et formatrice (qui se reconnaîtra, j’espère ;-)), en manque de contrats cette année, qui m’annonce qu’elle a reçu son agrément pour pratiquer de l’outplacement.

Extrait de la conversation :

Moi : « Bravo ! tu vas donc pouvoir créer ta propre société d’Outplacement, au lieu de travailler comme sous-traitante pour d’autres… »

Elle : « Oh non, je ne peux pas faire ça, je n’ai pas assez d’outils ! »

Moi : « De quels outils as-tu besoin en plus ? Tu es coach et tu as tous les outils pour accompagner les travailleurs en recherche d’emploi, non ? »

Elle : « Oui, mais j’ai peur de ne pas arriver à leur trouver un job »

Moi : « Ce n’est pas ton rôle, tu dois les accompagner pour qu’eux trouvent un job »

Elle : « Je sais, mais il y en a un qui a été déçu, enfin, pas de mon accompagnement, mais des outils mis en place par la société, et donc je n’ai pas pu lui apporter ce qu’il espérait ».

Moi : « Mais tu as accompagné d’autres personnes, ils en pensaient quoi, les autres ? »

Elle : « Ho, le plus souvent, j’ai reçu du feedback super positif. En général, les gens sont très contents de mon accompagnement ! Mais je ne sais pas, j’ai l’impression que je n’ai pas assez d’expérience. »

Moi : « Pas assez d’expérience… Combien de personnes as-tu accompagnées ? »

Elle : « Ben… environ 120… »

le syndrome de l'imposteur

Et voilà. Nous sommes clairement dans un cas de syndrome de l’imposteur avec une personne qui ne reconnaît pas que sa réussite vient de ses compétences, mais plutôt des outils mis en place par la société pour laquelle elle travaille, qui s’attribue le mécontentement d’une personne, même si elle dit le contraire. Ce syndrome est accompagné d’un sentiment d’illégitimité dans le sens où elle ne se sent pas légitime dans sa position, et pas suffisamment compétente pour mettre en place son business, elle ne reconnaît pas son expérience comme suffisante.

Le syndrome de l’imposteur est donc un sentiment d’imposture par rapport à l’extérieur.

Les personnes atteintes sont profondément convaincues que leur réussite n’est pas liée à leurs compétences, mais à différents paramètres externes comme:

  • la chance,
  • leurs relations professionnelles,
  • le fait qu’elles soient charmantes,
  • un concours de circonstances, etc. …

Elles vivent en permanence avec le sentiment que leur incompétence va être découverte tôt ou tard. Il n’est donc pas rare qu’elles se préparent mentalement à l’échec, s’épuisent en tentant d’être parfaites (elles sont donc sujettes au burnout), et avec de telles pensées, finissent par créer des situations qui vont valider leur sentiment d’incompétence, puisque les pensées sont créatrices des évènements qui surviennent.

Ce syndrome est souvent accompagné du sentiment d’illégitimité, qui fait en sorte qu’on ne se sent pas légitime dans ce que l’on fait, qu’on n’a pas le droit d’exercer la profession que l’on exerce, d’évoluer dans le milieu dans lequel on évolue, ou de côtoyer tel type de personnes… Les personnes qui ont ce sentiment ont une tendance exagérée à poursuivre des études, et des formations, pour se sentir à la hauteur de la tâche et se sentir enfin légitimes dans ce qu’elles font. Ce qui n’arrive jamais, car ce sentiment provient d’une image de soi négative plutôt que de la réalité…

Comment sortir du syndrome de l’imposteur et du sentiment d’illégitimité ?

Il est évident que le syndrome de l’imposteur et le sentiment d’illégitimité peuvent créer un sentiment de malaise chez la personne atteinte, voire de la dépression, du burnout, ou des angoisses.

Identifiez le problème

Pour en sortir, il faut d’abord identifier les symptômes. Voici quelques indices comportementaux :

  • Tendance à minimiser leur impact quand elles reçoivent des compliments pour le travail effectué : « Oh, tu sais, je n’ai fait que mon boulot, hein, il n’y a pas de quoi en faire toute une histoire ! Et puis c’est le travail de toute une équipe… »
  • Tendance au perfectionnisme et à être très exigeantes avec elles-mêmes pour masquer leur « incompétence ».
  • Tendance à douter d’elles-mêmes lorsqu’on leur propose une promotion, et à refuser : « Tu crois que je peux y arriver ? Cela me semble beaucoup plus difficile et compliqué… je n’y arriverai jamais… Jusqu’à présent j’ai eu de la chance, mais là… »
  • Tendance à faire des études et des formations de manière exagérée : « après ma 10ème formation en coaching, peut-être que maintenant je me sens prêt à me lancer… »
  • Tendance à éviter tout ce qui les oblige à se dévoiler : parler devant un auditoire, discuter avec les grands directeurs de leur société, etc. …

Si vous avez plusieurs de ces symptômes, vous faites sûrement partie des personnes atteintes !!

Identifiez les pensées pour les changer

Maintenant que vous savez être atteint du symptôme, vous n’avez plus le choix ; vous devez y remédier ! La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs outils pour vous aider :

Parfois, il suffit de prendre conscience de ses schémas de pensée pour décider de les modifier et de fonctionner autrement. Pour la plupart des gens (dont moi aussi, bien entendu), ceci ne suffit pas. Il faut donc être vigilant.

  • Je vous propose de noter sur un carnet dès qu’une pensée de dévalorisation émerge.
  • Le soir, prenez la peine de relire toutes vos pensées négatives et inscrivez à côté des alternatives positives.
    Exemple : « je suis trop nul » devient « je suis en apprentissage ».
    « Je ne mérite pas la place que j’ai » devient « j’ai beaucoup travaillé et j’ai gagné ma place par mes compétences. »
    « J’ai eu de la chance, c’est tout » devient « j’ai peut-être eu de la chance, mais je suis surtout très compétente pour arriver à garder mon poste et à faire face aux tâches diverses »,
    Etc..

Renforcez votre confiance en vous par des affirmations positives.

Tous les matins et tous les soirs, renforcer votre confiance en vous en relisant à haute voix, matin et soir, les alternatives positives que vous avez écrites à l’étape précédente. Rajoutez des affirmations positives, telles que:

  • Je suis compétente et je l’ai prouvé par mes réussites.
  • Je suis sûr de moi
  • Chaque jour, je renforce ma confiance en moi, par mes actions et mon travail…

Bref, trouvez des affirmations qui vous parlent, inventez-les, toujours en positif !

Méditez.

La méditation est un excellent moyen de combattre les pensées négatives, l’anxiété et la dépression. En outre, elle stimule les zones du cerveau qui forment les émotions telles que la joie, le bonheur et l’enthousiasme. En méditant, vous vous sentirez plus connectés à vos besoins, et plus sûrs de vous, pour faire face aux nouvelles situations.

Concentrez-vous sur vos succès.

Listez ce que vous avez réussi. Attribuez-vous le mérite de ces succès.

En suivant ces quelques conseils, vous vous sentirez plus fort, plus serein et donc plus cool et relax pour aborder votre vie, que je vous souhaite belle et heureuse !

Murielle des blogs Retrouver son énergie vitale et My crazy sister

Tags: , , , , , ,

Article invité écrit par David Bayle du blog Sante-vousmieux.com

prendre une douche froide

Tout le monde ou presque s’est déjà douché avec de l’eau froide, que ce soit en rivière, dans la mer, parce que le chauffe-eau était hors d’usage, lors d’une large panne d’électricité, etc.

Une chose est certaine, presque tous en ont gardé un bon souvenir, une sensation de bien-être et d’énergie…

C’est avec surprise qu’au cours de ma quête d’une façon simple et naturelle de me sentir bien, je suis tombé sur la douche froide. Grand frileux et prenant des douches à plus de 40 degrés le temps de chanter plusieurs couplets, la douche froide était pour moi une punition, une chose que je n’avais pas envie d’expérimenter à la maison et que je regardais de loin.

Mais alors pourquoi était-ce si bon ? J’ai voulu en avoir le cœur net, je me suis lancé pieds joints dans la douche froide !

Continuez la lecture

Tags: , , , ,

Note : Cet article invité a été écrit par Maïlys Dorn du blog optimisemonespace.com

Votre maison ne vous sert pas qu’à vous protéger de la pluie et du vent. Elle est votre seconde peau, votre base, votre lieu de ressources. La façon dont elle est organisée traduit la façon dont est organisé votre cerveau. Sans maison zen et bienveillante, impossible de trouver la tranquillité en dehors de cette maison.
Vous avez construit un nid d’amour, un lieu d’échange et de convivialité, une boîte à souvenirs. Et voilà qu’au bout de quelques années, vous ne la voyez plus que comme le lieu du ménage, des scènes de ménage, des factures et des désaccords.

chambre zen

Alors comment faire, pour que cette maison (re)-devienne ce point de repère qui vous ressemble, le lieu où vous vous construisez, seul ou à plusieurs ?

J’ai vécu moi-même toutes ces étapes, de la construction au laisser-aller … à la reprise en main de mon habitat avec la ferme volonté de vivre heureux en famille. L’étape de la “reprise-en-mains” est la plus passionnante, celle qui nous permet de réaliser nos erreurs et de nous lancer dans la spirale positive du changement.

En tant que designer architecte d’intérieur, je me sers de cette expérience pour aider mes clients à se replacer, en tant qu’habitants et co-habitants, au centre de leur habitat. Cela commence par une grosse remise en question, qui aide chacun à poser les bases pour mieux vivre en harmonie.

1/ Prendre conscience des espaces en dessinant et photographiant sa maison

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Cet article invité a été écrit par Mélanie Garcia du blog la vie est belle au naturel.

reharmoniser vie avec naturopathie

Lorsque j’ai entendu parler de la naturopathie pour la première fois, il y a maintenant quelques années, j’ai découvert une nouvelle vision de la santé, de la maladie, du corps humain, de la vie.
Un peu comme quand on est à l’école et que le prof de physique nous explique une formule de physique qui nous semble incompréhensible, on a beau la lire et la relire, faire des centaines d’exercices, impossible de comprendre la formule. Puis un jour un autre prof nous l’explique d’une autre façon, avec d’autres mots et là d’un coup c’est le déclic, tout devient clair et limpide ! On a compris ! Et mieux que ça, ça devient tellement évident, que l’on se demande comment on ne l’a pas compris plus tôt.

Et bien voilà, ce que j’ai ressenti en découvrant la naturopathie. Ma santé me semblait aléatoire, je ne comprenais pas le fonctionnement de mon corps, ce qu’il se passait vraiment. J’imaginais que la maladie était une entité extérieure, indépendante qui venait s’attaquer à moi, pauvre petit humain sur terre. Je n’avais vraiment pas de chance, ça m’était encore tombé dessus. Chaque année je n’y échappais pas : rhinopharyngite à répétition, gastro, angine, acné, allergie, asthme, ballonnements, maux de ventre, constipation, … Je subissais agression sur agression et je me sentais faible. Mais c’était la vie, je pensais que j’avais un organisme de mauvaise qualité et je n’avais pas le choix, j’allais devoir supporter cela toute ma vie, il n’y avait rien à faire.

Continuez la lecture

Tags: , , , ,

Cet article invité a été écrit par Abdelkhir du blog La vie épanouie

Nous voulons tous être heureux, mais… Le bonheur nous semble parfois inatteignable ! Et pourtant, être calme, serein et satisfait au quotidien est possible. C’est un art à maîtriser qui est à la portée de tout un chacun : L’épanouissement ne dépend pas de ce que vous vivez, mais de comment vous vivez. Vous pouvez vivre une vie épanouie si vous changez votre réaction face à la vie, en fait, si vous changez votre attitude intérieure. Pas besoin d’être un pro de la méditation pour cela. Il suffit de prendre de bonnes habitudes.
Petit tour d’horizon de ces 10 astuces à appliquer au quotidien qui vous permettront de vivre une vie épanouie.

vivre une vie épanouie

1. Mettez de l’amour dans ce que vous faites

Continuez la lecture

Tags: , , ,

parentalité positive

La parentalité positive est une technique éducative qui connaît un franc succès en Europe et dans le reste du monde. Comprendre son enfant et l’aider à se construire sont devenus des enjeux majeurs dans l’esprit des jeunes parents. Vous vous intéressez à la parentalité positive ? Voici les 3 piliers sur lesquels vous pourrez vous appuyer pour commencer votre « quête du parent parfait » !

1 – Entendre la colère de son enfant

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , ,

10 aliments pour une bonne hygiène de vie

Avoir une bonne hygiène de vie est indispensable pour vivre bien et se sentir en forme. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir 10 aliments idéaux pour prévenir la maladie et augmenter votre vitalité.

Les graines de lin

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Cet article invité a été écrit par Joseph de Sleevup.

« Comment avoir confiance en soi et vaincre la procrastination ? » est une question que tout le monde se pose.

Donner le meilleur de soi-même est un des piliers de l’épanouissement personnel et du succès. Mais cela est synonyme de force mentale et de motivation.

Nous avons tous des bons et des mauvais jours. Des jours où le canapé semble nous aspirer, et d’autres où l’on a hâte de mettre ses baskets pour aller suer un bon coup !

C’est tout à fait normal! Nous ne sommes pas des machines et nous avons nos hauts et nos bas… Ça fait partie de la vie.

Même les plus grands sportifs ou les plus grands entrepreneurs ont le moralomètre en dents de scie ! Et pourtant, ils paraissent infatigables, ils accomplissent des choses qu’on n’aurait même pas pu rêver accomplir un jour… Quel est le secret d’un tel succès, de tels résultats et d’un tel épanouissement ?

La réponse est simple. Elle est basée sur deux points essentiels :

  • avoir confiance en soi
  • et vaincre la procrastination.

Imaginez-vous capable de tout accomplir, avec la motivation de donner le meilleur de vous même tous les jours et de prendre les risques nécessaires à votre succès ! Comment votre vie serait-elle ?

Il n’y a pas de plaisir à jouer petit, et à se contenter d’une vie inférieure à celle que vous êtes capable de vivre – Nelson Mandela

Comment avoir confiance en soi et vaincre la procrastination en 5 étapes clés ?

avoir confiance en soi

Continuez la lecture

Tags: , , , ,

Note : cet article invité a été rédigé par Charline du site et du blog MenuHebdo

planifier ses repas

Les repas, une source de stress au quotidien

Tous les jours, avant chaque repas, c’est la même question qui se répète dans votre tête. Le même stress qui apparaît alors que les heures défilent et que le repas approche. Vous ne vous en rendez pas compte, mais cela accapare votre esprit, il est occupé ailleurs, vous ne profitez pas sereinement de l’instant présent : de votre enfant, de votre mari, de vos copines, de votre famille. Sans cesse votre cerveau émet un signal pour vous rappeler « qu’est ce qu’on mange? ». Il est maintenant 19 heures, vous avez une grosse journée derrière vous, vous avez fourni beaucoup d’efforts tout au long de celle-ci, et ce n’est pas terminé, il faut encore répondre à la question « qu’est-ce qu’on mange? » Nous sommes jeudi, la veille de faire les courses, le frigo est presque vide, rien ne vous inspire. Dans les placards c’est pareil, il y a bien des pâtes, mais vous en avez déjà fait deux fois cette semaine, car vous n’aviez pas le temps de cuisiner certains soirs. Il faut l’avouer ces repas c’est la galère, 7 jours sur 7, matin et soir, tout au long de l’année ! Si vous aviez que cela à faire et à penser, pourquoi pas, mais il y tant d’autres choses dans une journée de femme, d’homme, de maman, de papa ! C’est ici que commence la solution à votre problème! Je vais vous donner des conseils simples, mais terriblement efficaces afin de faire de la préparation des repas un moment de découverte, de partage et de joie. Je vais vous expliquer les avantages de la planification des repas, comment planifier ses repas et enfin mes astuces pour ne pas être en panne d’idées de recette.

Planifier ses repas pour plus se sérénité et de bien être

Crédit photo : David Jubert

Les avantages de la planification des repas

Continuez la lecture

Tags: , , , ,

idées-reçues-bonheur

Est-ce possible de « trouver » le bonheur ? Quelles sont les idées reçues sur cette quête interminable, sur ce Graal que tout le monde cherche ? Voici 7 idées reçues sur le bonheur qui vous permettront peut-être de mieux réussir à le cerner et donc, de le toucher !

1 – On peut atteindre le bonheur et rester heureux toute sa vie

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,